Nouvelles du 04 Juillet 2014 »

 Nouvelles du 04 Juillet 2014

5/7/2014

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

 --------------------

Vers l’identification et la vaccination des animaux du département de l’Artibonite 

Gonaïves, 04 Juillet 2014 (AAP)- A l’initiative du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), une rencontre s’est tenue jeudi aux Gonaïves (département de l’Artibonite) avec les représentants des différentes municipalités du département dans la perspective de l’indentification et la vaccination des animaux de la région.

Interrogé par des journalistes à l’issue de cette rencontre, le Secrétaire d’Etat à la Production Animale, M. Michel Chancy, a indiqué que ce programme qui devrait être lancé sous peu, entre dans le cadre des efforts du gouvernement de la république visant à combattre le phénomène courant du «vol du bétail».

Selon M. Chancy, chaque animal du département (notamment les bœufs) portera une paire d’anneaux aux oreilles et disposera de son propre carnet de vaccination. Cette mesure vise à protéger le bétail contre les maladies. Elle devrait également permettre à la population de consommer une viande de meilleure qualité.

Le propriétaire quant à lui, doit avoir une carte portant son nom, son numéro d’identité, son adresse et aussi le numéro de l’animal.

Des responsables de la Police, de la justice, des représentants des mairies et des coordonnateurs de Conseil d’Administration de la Section Communale (CASEC) et ASECS ont pris part à cette rencontre.

Le programme est déjà lancé notamment dans les départements de l’Ouest, du Centre et du Nord.

AAP, 04 Juillet 2014

*Les planteurs de la commune de l’Estère (département de l’Artibonite) ont manifesté mercredi dans les rues de cette ville pour réclamer la baisse des prix des intrants agricoles. Au cours de ce mouvement, les manifestants ont exprimé le souhait que l’importation des engrais ne soit plus confiée au secteur privé qui, selon eux, serait responsable de la hausse des prix des produits agricoles sur le marché. Ils menacent de revenir à la charge si rien n’est fait pour satisfaire leurs revendications.

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |