Nouvelles du 15 Mai 2014 »

 Nouvelles du 15 Mai 2014

16/5/2014

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

 -----------------

Un professeur d’université des Gonaïves plaide en faveur de la reprise des activités d’exploitation minière dans le haut-Artibonite

Gonaïves, 15 Avril 2014-(AAP)- Le professeur d’Université et potentiel candidat à la députation pour la circonscription des Gonaïves (département de l’Artibonite), Pierre Poitevien, a plaidé jeudi en faveur de la reprise officielle des activités d’exploitation minière dans le haut-Artibonite.

Dans un document envoyé à l’AAP, Pierre Poitevien s’interroge sur les raisons ayant motivé la décision du sénat de la république d’interdire toutes les activités minières en Haïti.

Le professeur estime inquiétante cette mesure qui, selon les déclarations d’un sénateur, fait injonction à la nation haïtienne d’attendre qu’elle aurait les capacités techniques nécessaires pour faire une estimation des richesses du sous-sol avant de commencer avec les exploitations.

« En prenant  cette décision, les Sénateurs ne se sont-ils pas posés  les questions relatives au prix  de l’or sur le marché international et pourquoi ce métal est-il si demandé actuellement dans le monde? », s’est encore demandé Pierre Poitevien qui rappelle que l’or se trouve à son niveau le plus élevé sur le marché mondial, soit  mille six cent dollars (1,600 USD) l’once.

Selon M. Poitevien, derrière cette volonté manifeste d’empêcher une exploitation abusive du sous-sol haïtien, se cache un aspect important de l’identité culturelle du peuple et de sa conception du temps.

Le candidat à la députation qui détient un master en économie estime que l’or est le refuge idéal en matière d’investissement et de diversification de portefeuille financier  des ménages et des investisseurs institutionnels.  

Pierre Poitevien indique enfin que l’avenir est marqué par un monde de plus en plus interdépendant, où l’autosuffisance et l’ethnocentrisme ne sont plus des  options  viables.

AAP, 15 Mai 2014

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |