Nouvelles du 21 Février 2014 »

 Nouvelles du 21 Février 2014

22/2/2014

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

 ------------------------

Gonaïves/Carnaval : 85 stands déjà vendus et plus de 900 policiers seront mobilisés 

Gonaïves, 21 Février 2014 –(AAP)- Le directeur départemental de la Police de l’Artibonite, M. Frantz Mathurin, a informé que plus de neuf cents (900) policiers seront mobilisés pour assurer la sécurité des carnavaliers pendant les trois (3) jours gras.

« Nous voulons donner la garantie que les festivités carnavalesques prévues pour les 2, 3 et 4 mars prochain seront déroulées dans de meilleures conditions de sécurité », a déclaré  M. Mathurin.

Selon le directeur départemental, des patrouilles mobiles, composées d’éléments de différentes unités de la PNH, seront déployées sur la route nationale #1 depuis Montrouis jusqu’au Morne Puilboreau (limite entre les départements du nord et de l’Artibonite).

Ces policiers, a-t-il indiqué, auront pour mission de contrôler le flux de personnes qui feront le déplacement pour prendre part à ces manifestations. Des fouilles sporadiques seront également organisées par les agents de la force publique, a précisé le directeur.

M. Mathurin a par ailleurs souligné que des patrouilles accélérées seront déployées dans les zones « réputées sensibles » comme Morne Lapierre (Gonaïves), Morne La Coupe Pintade (Poteau/Passe-Reine) et Mandrin (1ère section des Gonaïves).

Frantz Mathurin a fait savoir que des numéros de téléphones seront communiqués très prochainement pour permettre à la population de contacter la Police en cas d’urgence.

Parallèlement, le délégué départemental de l’Artibonite, Jean Michel Auguste, a informé que le comité national du carnaval 2014 a vendu jusqu’à date quatre vingt cinq (85) stands à des particuliers.

Jean Michel Auguste s’est inscrit en faux contre les déclarations selon lesquelles les personnes recrutées dans le cadre de la construction viendraient toutes de Port-au-Prince (Capitale d’Haïti).

« Le Président de la République a insisté. Les entrepreneurs ont pour obligation d’utiliser la main d’œuvre locale dans la construction des Stands. De nombreuses personnes originaires des Gonaïves ont trouvé du travail et d’autres vont en trouver dans les jours à venir », a déclaré M. Auguste.

Selon des informations non confirmées par l’AAP, un stand couterait huit mille (8.000) dollars américains.

 AAP, 21 Février 2014

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |