Nouvelles du 05 Novembre 2013 »

 Nouvelles du 05 Novembre 2013

5/11/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

 ---------------------------------------------

Atibolivre/ Deuxième édition,  une réussite, selon l’un des organisateurs

Gonaïves, 05 Novembre 2013-(AAP)- La deuxième édition de « Atibolivre », organisée les 2, 3, 4 novembre 2013, aux Gonaïves (département de l’Artibonite), à l’occasion de la Saint-Charles, est une réussite au niveau de la participation du public, a confié mardi à l’AAP, le directeur de l’Alliance Française, M. Maquès Michel, l’un des organisateurs de cette activité.

Selon Maquès Michel, trois (3) maisons d’éditions, Communication Plus, les Editions Zémès et C3 éditions (co-organisateur) ont pris part à cet évènement culturel, en exposant leurs produits. 

Plusieurs groupes musicaux des Gonaïves  dont «Frajil Mizik» ont performé à l’espace spectacle de cette activité.

Le Samedi 2 novembre : Lucie Carmel Paul Austin/Rodolphe Mathurin/Jean Euphèle Milcé ont intervenu sur le thème « la problématique de l'accès au livre dans les provinces ».

Le Dimanche 3 novembre: les écrivains en herbe des Gonaïves ont eu des échanges avec les écrivains Daniel Supplice et Euphèle Milcé. Le Lundi 4 novembre, l’ancien sénateur Youri Latortue et Watson Denis ont intervenu sur le thème ''Relations haïtiano-dominicaines'', a indiqué Maquès Michel.

Plusieurs dizaines de personnes parmi lesquelles des étudiants ont participé à cette conférence.

Dans son intervention, l’ancien sénateur Latortue a mis l’accent sur le caractère illégal et inconstitutionnel de l’arrêté de la cour suprême de la République Dominicaine. Ce jugement déclare «apatrides » les fils de ressortissants étrangers, notamment d’haïtiens, nés après 1929 sur le territoire dominicain. Il concerne plus de 250 000 descendants d’Haïtiens.

Youri Latortue s’est demandé comment une cour constitutionnelle dont la mission est de veiller au respect et l’application de la constitution puisse adopter une décision aussi « inconstitutionnelle et discriminatoire ».

Selon lui, cette instance suprême a violé le principe sacro-saint du « droit à la nationalité ».

Pour sa part, Watson Denis, a estimé que la cour constitutionnelle de la République Dominicaine a pris cette décision pour tenter d’asseoir son hégémonie sur sa voisine Haïti qui  l’a aidé à sortir du système esclavagiste espagnol.

Watson Denis croit que cette mesure est une violation des constitutions domicaines  qui reconnaissent que « toute personne née sur le sol dominicain est de nationalité dominicaine ».

Il a également attiré l’attention sur le refus volontaire des autorités dominicaines d’accorder les documents légaux aux enfants nés de pères et de mères d’origine haïtienne.

AAP, 05 Novembre 2013

Le carnaval national 2014 se tiendra aux Gonaïves, annonce officiellement Joseph Michel Martelly 

Gonaïves, 05 Novembre 2013-(AAP)- Le Président Joseph Michel Martelly a annoncé officiellement mardi que le carnaval national de l’année 2014 se tiendra aux Gonaïves (département de l’Artibonite).

« Nous avons organisé le carnaval respectivement aux Cayes (département du Sud) et au Cap-Haitien (département du nord), deux villes à vocation touristique. La ville des Gonaïves étant ce qu’elle est, la troisième plus grande ville du pays, après les Cayes et le Cap, aura le privilège d’être celle qui accueillera le carnaval 2014», a confirmé M. Martelly qui s’exprimait devant une foule estimée à plusieurs milliers de personnes.

Le chef de l’Etat a dénoncé les rumeurs selon lesquelles les prochaines festivités n’auraient pas lieu aux Gonaïves.

Ces tractations viennent de ceux qui veulent créer la confusion, a lancé M. Martelly, arguant que la décision finale revient toujours au premier mandataire de la nation.

Par ailleurs, M. Martelly a demandé à la population  des Gonaïves de prouver au monde entier qu’elle peut recevoir le carnaval qui, est l’une des plus grandes fêtes populaires du pays.

« Le carnaval n’est pas seulement les chars musicaux, les rois et les reines. C’est l’impact financier que cette activité aura sur la population », a déclaré Joseph Michel Martelly qui invite les citoyens à collaborer avec les autorités municipaux en vue de maintenir la ville dans un état de propreté stable.

« Je vous encourage à travailler inciter les touristes locaux et internationaux à visiter la ville et jouir de sa beauté », a indiqué Joseph Michel Martelly, soulignant que les gens venus de l’extérieur seront « un atout important » pour la réussite des festivités carnavalesques.

« Si Gonaïves est prête pour le carnaval. Si elle peut organiser une belle fête. Le rendez-vous est fixé pour le 4 mars 2014 », a lâché le chef de l’Etat aux milliers de gonaïviens qui participaient à un festival musical, animé par le groupe Boukman Eksperyans, à l’occasion de la fête patronale de la ville, Saint-Charles Borromée.

Des habitants des Gonaïves qui attendaient cette annonce avec impatience ont improvisé une manifestation pour exprimer leur satisfaction et leur soutien au Président Joseph Michel Martelly qui se faisait accompagnée de plusieurs de ses conseillers dont les ex-sénateurs, Youri Latortue et Joseph Lambert.

AAP, 05 Novembre 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |