Nouvelles du 10 Octobre 2013 »

 Nouvelles du 10 Octobre 2013

10/10/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

---------------------------------------------------------------------- 

ACF est prête à intervenir dans les communes frappées par  l’épidémie du choléra 

Gonaïves,  10 Octobre 2013-(AAP)- L’organisation internationale « Action Contre la Faim (ACF) » s’est engagée jeudi à intervenir dans toutes les communes du département de l’Artibonite où il y a une flambée de l’épidémie du choléra.

Au cours d’une conférence de presse, un officier de liaison de l’ACF pour Artibonite et Nord-Ouest, Guerby Dervil, a indiqué que cette organisation travaille en partenariat avec les représentations locales de la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) et du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) en vue de donner une réponse rapide à cette maladie.

Selon M. Dervil, l’ACF intervient dans le cadre d’un projet baptisé « Wash Choléra » exécuté de concert avec le Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF). Un autre projet relatif à la sécurité alimentaire, réalisé avec la CARE internationale, est en cours d’exécution uniquement dans la commune de Terre-neuve.

Pour sa part, la responsable adjointe du programme « Wash », Mme Jésumène Raphael, a mis l’accent sur la nécessité pour les membres de la population de se laver les mains régulièrement pour diminuer le taux de personnes infectées par cette maladie.

Dans le cadre de ses interventions, a indiqué Mme Raphael, l’ACF distribue des kits d’hygiènes aux populations vulnérables. De nombreux puits et sources polluées sont également réhabilités par cette organisation.

L’ACF se propose d’intensifier sa campagne de mobilisation contre le choléra à l’approche de la journée mondiale du Lavage des mains qui est célébrée le 15 octobre de chaque année en vue de sensibiliser un maximum de personnes sur les conséquences d’une mauvaise pratique d’hygiène des mains.

AAP, 10 Octobre 2013

Ouverture aux Gonaïves d’un bureau de doléances des victimes de violence

Gonaïves,  10 Octobre 2013-(AAP)-  Une responsable de la police norvégienne, membre de police civile des Nations-Unies (UNPOL), Mme Aspheim Tone, a remis ce jeudi les clefs du nouveau bâtiment logeant le bureau destiné à recevoir les doléances des personnes victimes de violence basée sur le genre.

C’est la coordonnatrice du bureau, Mme Marie Josée C. Luxana, assistée de quelques hauts gradés de la Police Nationale d’Haïti (PNH), notamment de l’Inspecteur en chef de l’institution, Stanley Jean-Brice, qui a reçu les clefs des mains de la policière norvégienne.

Dans son discours de circonstance, l’Inspecteur Général de la police a déclaré espérer que ce bureau permettra à la police des Gonaïves d’intervenir de façon plus efficace la lutte contre la violence qui est, dit-il, présente dans les foyers gonaïviens et partout ailleurs.

Faisant savoir que ce projet est un pas dans la bonne direction, Jean-Brice Stanley exprime le souhait qu’avec ce nouveau bureau les droits de toutes les catégories sociales soient respectés.

 Intervenant à son tour, la coordonnatrice du bureau, Marie Josée C. Luxana, a remercié le gouvernement norvégien qui a financé la construction et l’équipement du bâtiment. Un montant de 20 mille dollars américains a été débloqué pour le financement de ce projet, a appris l’AAP.

Mme Luxana a précisé que toute personne quelque soit son sexe et son âge peut être victime de violence.

Elle a fait savoir que l’ouverture de ce bureau devrait permettre une meilleure prise en charge des victimes et de préparer dans de meilleures conditions les dossiers qui seront acheminés à la justice.

Pour sa part, Mme Aspheim Tone, a rappelé que son pays a débuté depuis 2010 son programme de renforcement des capacités de la PNH dans le domaine de la lutte contre la violence basée sur le genre.

Selon Mme Tone, huit (8) bureaux ont été déjà construits et plusieurs dizaines de policières et policiers ont reçu des séances de formations dans le cadre de ce programme.

L’objectif est de construire 18 bureaux à travers les dix (10) départements géographiques du pays, a fait savoir Mme Asphiem, ajoutant que cet objectif sera atteint d’ici la fin de 2014.

De son coté, le commissaire a.i de la police civile des nations-unies (UNPOL) en Haïti, Serge Herriault, a indiqué que la construction de ce nouveau bâtiment traduit la volonté des pays amis d’Haïti de s’impliquer dans la lutte contre la violence basée sur le genre.

Selon M. Herriault, ce projet aura un impact positif sur la réduction de la violence dans le département de l’Artibonite.

Il a également précisé que l’UNPOL est déterminée à contribuer à la concrétisation du plan de développement 2012/2016 de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

AAP, 10 Octobre 2013

Installation d’un nouveau directeur départemental à la tête de la police de l’Artibonite

Gonaïves,  10 Octobre 2013-(AAP)-  Un nouveau directeur départemental de la Police a été installé ce jeudi au commissariat des Gonaïves (département de l’Artibonite).

Il s’agit de M. Frantz Mathurin qui remplace à ce poste le commissaire, Marc André Cadostin, qui a occupé cette fonction pendant environ deux (2) ans. M. Cadostin est muté à la direction générale.

Dans son discours de circonstance, le nouveau directeur départemental a promis de travailler en vue de maintenir un climat de paix au sein de la population des Gonaïves.

M. Mathurin qui reconnait que la tâche ne lui sera pas facile a promis de rester fidèle aux valeurs culturelles du département, au code déontologique de la PNH et aux lois de la République.

Frantz Mathurin invite le personnel policier de l’Artibonite à se joindre avec lui en vue d’affronter avec efficacité les problèmes récurrents de l’insécurité au niveau département.

Le nouveau chef de la police de l’Artibonite a par ailleurs promis de se mettre à la disposition des autorités judiciaires conformément aux exigences des lois de la république qui fait de la police l’auxiliaire de la justice.

AAP, 10 octobre 2013 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |