Nouvelles du 21 août 2013 »

 Nouvelles du 21 août 2013

21/8/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: aapgonaives.jimdo.

........................................................................................................

 

Un accident de la route fait 3 morts dont un policier aux Gonaïves 
Gonaïves, 21 Août 2013-(AAP)- Un accident de la route survenu mercredi sur la nationale #1 au niveau de Bigot (entrée sud des Gonaïves) a fait trois (3) morts dont un policier, a constaté  un reporter de lAAP.
 
Trois (3) blessés graves ont été également répertoriés par les autorités.
 
Le policier répond au nom de Fils Kénol. Membre de l’Unité Départemental de Maintien d’Ordre (UDMO) du Nord, il était cantonné au commissariat du Cap Haïtien.

 

L’un des agents exécutifs intérimaires des Gonaïves, Marc Edouard Désir qui se trouvait sur le lieu du drame, a déclaré avoir confirmé l’identité du policier avec ses supérieurs hiérarchiques.

 

L’arme de service du policier a été remise aux autorités policières des Gonaïves par M. Désir qui a confirmé que l’accident a également fait de nombreux blessés.

 

Selon Marc Edouard Désir, les blessés qui se trouvaient dans un état très critique ont été transférés d’urgence vers un centre hospitalier de la ville.

 

Interrogés sur place, des témoins ont rapporté que le chauffeur a perdu le contrôle du véhicule qui a percuté un arbre avant de tomber sur le bas coté de la route.

 

Un excès de vitesse serait à l’ origine de ce drame.

 

Apres le constat légal effectue par le juge de paix de la section nord des Gonaïves, Louima Louidor, les autorités communales ont ordonné la levée des cadavres.

 

AAP, 21 Août 2013

 

Une organisation des Gonaïves réclame le report de la réouverture des classes

 

Gonaïves, 21 Août 2013-(AAP)- Plusieurs dizaines de jeunes qui se réclament d’une organisation baptisée branche 47 ont manifesté mercredi dans les rues de la ville des Gonaïves (département de l’Artibonite) pour demander aux autorités de reporter la date de la réouverture des classes.

 

La rentrée scolaire est prévue pour le 2 septembre prochain, selon le calendrier établi par le ministère de l’éducation nationale.

 

Les manifestants  appellent à la création de travaux à haute intensité de mains d’œuvre au profit des parents pour les aider à mieux préparer la rentrée.

 

Par ailleurs,  les membres du groupe 47 ont également réclamé la révocation immédiate du directeur départemental de l’éducation, M. Paul Emmanuel Laurent qu’ils accusent de malversation.

 

Les manifestants n’étaient pas en mesure de fournir des preuves relatives à leurs accusations.  

 

Parallèlement, un groupe de jeunes parmi lesquels des chauffeurs de taxis moto ont organisé un sit-in sur la place de carrefour turène pour apporter leur soutien au directeur départemental de l’éducation.

 

Les manifestants ont tiré à boulet rouge sur les membres du groupe 47 et des responsables syndicaux de la ville qui réclament le départ de M. Laurent.

 

AAP, 20 Août 2013

 

Projet réhabilitation des marais salants : des riverains d’Anse-Rouge réclament des arriérés de salaires 

 

Anse Rouge, 21 Août 2013-(AAP)- Des habitants de la commune d’Anse-Rouge (Artibonite) ont bloqué mercredi la route traversant cette zone pour réclamer du ministère de l’agriculture le paiement des arriérés de salaires dans le cadre du projet de réhabilitation des marais salants.

 

Les manifestants ont menacé de maintenir leur mouvement jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction.

 

La route a été débloquée quelques heures plus tard grâce à l’intervention de la police.

 

Interrogé à ce sujet, le Directeur Départemental de l’Agriculture (DDA), Edie Charles, a indiqué que des mesures ont été déjà prises pour payer les arriérés salaires des contractuels.

 

Faisant savoir que les revendications de riverains sont justes, Agr. Charles a donné la garantie qu’une avance sera accordée aux travailleurs d’ici la fin de cette semaine.

 

Nous sommes entrain de préparer les chèques et une réponse immédiate sera donnée aux réclamations des contractuels, a déclaré Edie Charles qui demande aux membres de la population de garder leur calme.

 

AAP, 20 Août 2013

 

Artibonite/Education : le nouveau comité de l’UNNOEH réclame la révocation du directeur départemental

 

Gonaïves, 21 Aout 2013-(AAP)- La coordination départementale du haut-Artibonite de l’Union Nationale des Normaliens et Educateurs  Haïtiens (UNNOEH) a informé mercredi que l’organisation est dotée d’un nouveau comité directeur.

 

Dans une note rendu public et dont copie a été envoyée à l’AAP, la branche régionale de l’UNNOEH indique qu’à la faveur des dernières élections, les professeurs John Hagens Constant et Didier Pierre sont élus respectivement coordonnateur et de vice-coordonnateur.

 

Jerry Legros est devenu secrétaire exécutif, Robinson Dousset, secrétaire-adjoint, Marguerite Couyoute, trésorière et Berthony Baucima, délégué.

 

Le nouveau comité renouvelle sa volonté de travailler en vue d’améliorer le visage de l’éducation dans la région.

 

D’un autre côté, les responsables de l’organisation ont réclamé de meilleures conditions de travail pour tous les professeurs des écoles publiques. Ils demandent aux responsables du Ministère de l’Education Nationale de la Formation Professionnelle (MENFP) de payer les arriérés de salaire et de nommer tous les enseignants contractuels qui travaillent dans le système depuis plusieurs années.

 

L’UNNOEH exige également l’intégration des étudiants du programme de Formation Initiale Accélérée (FIA) et des Ecoles Normales d’Instituteurs (ENI) dans le système éducatif.

 

Les nouveaux responsables de l’organisation se sont montrés très critiques à l’égard du directeur départemental de l’Artibonite de l’éducation, M. Paul Emmanuel Laurent qui, disent-ils, refuse de collaborer avec les syndicats d’enseignants.

 

Ils demandent au titulaire du MENFP de procéder à la révocation de M. Laurent avant la réouverture des classes.

 

AAP, 21 aout 2013

La direction administrative de Radio Etincelles Gonaïves  a informé mercredi que cette station n’a pas été touchée par la décision du Conseil National des Télécommunications (CONATEL) de fermer la semaine écoulée plusieurs stations de radio de la cité de l’indépendance. Selon la Direction, cette station n’a pas non plus été contrainte de suspendre ses émissions. Le nom de radio Etincelles a été mentionné par erreur par le responsable local du CONATEL, indiquent les responsables de la station.

 ZANTRAY, branche Artibonite,  préoccupée par la situation difficile du peuple haïtien 

Gonaïves, 20 Août 2013-(AAP)-  Le responsable régional de l’organisation « Zanfan Tradisyon Ayisyen [les enfants de la tradition haïtienne] (Zantray)», Jean-Claude Noël, a exprimé mardi ses préoccupations face à la mauvaise condition de vie de la population haïtienne.

Interrogé par des journalistes, Jean-Claude Noël prédit un éclatement social dans le pays si rien n’est fait pour soulager la souffrance de la masse défavorisée.

Le président de la branche régionale de Zantray appelle les autorités centrales à créer des travaux à haute intensité de mains d’œuvre en vue de venir en aide aux parents qui préparent difficilement la rentrée des classes.

« La rentrée des classes est fixée pour le 2 septembre prochain alors que, jusqu’à présent,  les parents ne savent quoi faire », a déclaré M. Noël,  soulignant que la situation du peuple notamment de la classe paysanne est « catastrophique ».  

AAP, 20 Août 2013

Des résidents de SEPRRN réclament la fin des travaux de bétonnage dans leur zone 

Gonaïves, 20 Août 2013-(AAP)- Les riverains du quartier populaire de SEPRRN (Gonaïves) se sont élevés mardi pour exiger des responsables de la direction départementale de l’Artibonite des Travaux Publics, Transports et Communication (TPTC) l’achèvement des travaux de bétonnage débutés depuis plusieurs mois.

Les protestataires ont critiqué les gérants de ces ouvrages qui, expliquent-ils, ne manifestent aucun intérêt à sortir la zone de l’insalubrité.

« Nous attendons avec impatience la fin des travaux pour finir une bonne fois pour toute avec les mares d’eau et la boue », a déploré l’un d’entre eux.

Les résidents de SEPRRN appellent la directrice départementale des TPTC, Mme Michelle Philogène, à rappeler l’ordre les responsables des chantiers.

AAP, 20 Août 2013

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |