Nouvelles du 19 août 2013 »

 Nouvelles du 19 août 2013

20/8/2013

 

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

-----------------------------------------------------------------------------------

La Police de l’Artibonite procède à l’arrestation d’un évadé de prison à Limbé

Gonaïves, 19 Août  2013-(AAP)- La Police de l’Artibonite a procédé dans la nuit de samedi à dimanche à Limbé (commune du département du Nord) à l’arrestation de Délerme Louis, alias Black, un évadé de prison.

Interrogé par l’AAP, le directeur départemental de la police de l’Artibonite, Marc-André Cadostin, a indiqué que Délerme Louis est accusé de responsabilité dans plusieurs cas d’assassinats dans les départements de l’Ouest, du Nord et de l’Artibonite.

Selon Marc-André Cadostin, Delerme Louis aurait assassiné  dans le département de l’Ouest, en avril 2007 Patrice Pierre et Garry Laguerre,  en janvier 2007 Makendy Jean-Baptiste, un policier de la compagnie d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO), en avril 2012 Richardson Pierre-Louis (un ancien policier de l’USGPN) et assistant-chef de la sécurité de l’ONA, juillet 2012 Junior Jean-François et Frantz Jeanty, en juillet 2013, Richard Greffin de 16 cartouches.

Il aurait également assassiné le 2 juillet dernier à Liancourt (département de l’Artibonite)  Démosthène Jocelin.

Le directeur départemental a indiqué que ce présumé criminel a participé dans de nombreux cas de braquage de véhicules dans le département de l’Artibonite. Il serait également membre du gang qui fait la pluie et le beau temps à morne la coupe (limite entre la 4ème section communale des Gonaïves et la 2ème section d’Ennery).

M. Cadostin qui s’est félicité de la collaboration du commissaire principal de Saint-Marc (bas-Artibonite), Sem Calixte, et du commissaire Mario Roberjuste du commissariat de Port-au-Prince (département de l’Ouest), a  précisé que la Police locale n’a reçu qu’un appui logistique de la Police des Nations-Unies (UNIPOL) dans le cadre de cette opération.

Le directeur départemental de la Police de l’Artibonite a renouvelé la volonté de l’institution policière de mettre tous les bandits opérant dans cette région hors d’état de nuire.

Délerme Louis qui a été libéré à la faveur du tremblement de terre du 12 janvier 2010 est incarcéré à la prison civile de Saint-Marc.

AAP, 18 Août  2013

Une fillette de 8 ans morte noyée aux Gonaïves 

Gonaïves, 19 Août  2013-(AAP)- Une fillette de huit (8) ans, Lumène Pierre, s’est noyée lundi dans la localité de Bigot (entrée sud de la ville Gonaïves), a constaté un reporter de l’AAP.

Selon le frère ainé de la victime, Enoch Casséus, le drame s’est produit au moment où l’enfant se baignait  dans le canal de l’Organisme pour le Développement de la Plaine des Gonaïves (ODPG).

« Elle a bu beaucoup d’eau. J’ai tout fait pour essayer de la réanimer mais, il était déjà trop tard », a regretté Enoch Casséus.

Les résidents de la zone ont indiqué que le décès de la petite Lumène Pierre porte à trois (3) le nombre d’enfants noyés dans le drain.

« On a entrepris de nombreuses démarches auprès des autorités communales en vue d’interdire l’accès à cet espace dangereux. Malheureusement, rien n’a été fait », a déploré M. Leboise Estyl, directeur d’une école primaire située à quelques mètres du lieu de l’incident.

Les riverains souhaitent que toutes les dispositions soient prises pour éviter la répétition de ces cas.

AAP, 19 Août 2013

 Une jeune fille de 24 ans recherche ses parents 

Gonaïves, 19 Août  2013-(AAP)- Une jeune fille dénommée Daphnée Casimir, 24 ans, a déclaré lundi qu’elle est  à la recherche de sa mère, Johanne Casimir, qu’elle n’a pas rencontré depuis tantôt dix-huit (18) ans.

Originaire des Gonaïves (département de l’Artibonite), Daphnée Casimir,  a quitté la cité de l’indépendance dès l’âge de cinq (5) ans pour se réfugier à Port-au-Prince (ouest) en compagnie d’un nommé Willy Coq.

« Willy Coq et les gens qui m’ont adopté sont tous morts. Maintenant, je me sens seule et  je décide de partir à la recherche de ma maman. On me dit qu’elle existe encore », a-t-elle déclaré.

Daphnée Casimir demande à toutes les personnes qui auraient pu l’aider à retrouver sa mère de la contacter au 44 41 76 23.

AAP, 19 Août 2013

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |