Nouvelles du 16 août 2013 »

 Nouvelles du 16 août 2013

17/8/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

__________________________________________________________

Un étudiant de l’EDSEG tué par balle aux Gonaïves

Gonaïves, 16 Août  2013-(AAP)- Un étudiant en première année de sciences juridiques de l’Ecole de Droit et des Sciences Economiques des Gonaïves (EDSEG), une entité de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), Jean Marie Edouard Elvécius (24 ans), a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi d’une balle à la bouche à la 5ème Ruelle La Foret (Avenue des Dattes).

L’étudiant a rendu l’âme des suites de ses blessures.

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance, Me Enock Géné Génélus, qui a confirmé la nouvelle  a fait savoir que le jeune étudiant a trouvé la mort suite à une discussion qui l’aurait opposé avec un autre étudiant nommé, Abel John Schneider.

Me Génélus a indiqué que l’affaire a été transférée au cabinet d’instruction pour les suites légales nécessaires.

« C’est l’enquête en cours qui déterminera s’il s’agit d’un homicide involontaire ou d’un assassinat », a lancé Enock Génélus.

Selon les premiers éléments informations parvenus à l’AAP, l’étudiant Abel John Schneider a utilisé une arme de calibre 9 millimètres appartenant au policier Samuel Jozile pour commettre cet homicide.

Abel John Schneider qui est actuellement incarcéré au commissariat de police des Gonaïves, a expliqué aux autorités que le projectile était  parti au moment où il tentait de déposséder Jean Marie Edouard de l’arme du policier qu’il aurait subtilisé alors que ce dernier dormait tranquillement.

Le policier Samuel Jozile, également étudiant, est affecté au Parquet de la Croix-des-Bouquets (département de l’ouest). Il serait attaché au service du substitut commissaire du gouvernement de cette juridiction Me Gérald B. Norgaisse, a indiqué Me Génélus, ajoutant que le policier a commis une faute administrative en laissant trainer son arme de service.

Chaque année plusieurs centaines d’étudiants viennent des dix (10) départements géographiques du pays pour participer aux examens de fins d’année de l’Ecole de Droit et des Sciences Economiques des Gonaïves.

AAP, 16 Aout 2013

Des organisations des Gonaïves appellent à la mobilisation contre Michel Martelly

Gonaïves, 16 Août  2013-(AAP)- Plusieurs organisations des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont annoncé vendredi l’organisation d’une manifestation pacifique le 22 Août prochain pour réclamer le départ du pouvoir du président Joseph Michel Martelly.

Ces organisations dont le Mouvement pour la Libération Pacifique (MOREPA), le Mouvement des Jeunes Progressistes Gonaïviens (MJPG) et l’organisation « Mains Ensembles pour le Développement d’Haïti (MEDHA) » ont fait savoir que la manifestation anti-Martelly partira de la Place d’Armes dès 10 heures du matin.

Le coordonnateur du MOREPA, Simon René, a  invité tous les jeunes gonaïviens conscients des dérives du gouvernement à prendre part à ce mouvement pacifique qui vise à chasser du pouvoir cette équipe de «rapaces».

De son coté, le responsable de l’organisation Mains Ensembles pour le Développement d’Haïti (MEDHA), Michelet Dorgilles, a réclamé le départ sans condition du président Martelly qui, selon lui, a failli à sa mission.

Michelet Dorgilles qui exprime son désaccord avec la façon dont le gouvernement Martelly/Lamothe dirige le pays, a fait savoir que les élections législatives, municipales et locales ne seront pas possibles avec Michel Martelly et ses acolytes

Le responsable du MEDHA appelle à un soulèvement populaire pour forcer le chef de l’Etat à quitter le pouvoir.

Il en a profité pour dénoncer les gabegies administratives enregistrées au niveau du gouvernement.

Pour sa part, le coordonateur de l’Organisation Politique des Travailleurs Haïtiens (OPTHA), Gardy Alectine, a exprimé ses inquiétudes face à l’augmentation du taux de chômage dans le département de l’Artibonite.

Gardy Alectine a estimé que le chômage est à l’origine de l’augmentation des actes de banditisme.

Le coordonnateur de l’OPTHA demande au chef de l’Etat, Joseph Michel Martelly et au Premier Ministre, Laurent Salvador Lamothe, de travailler en vue de sortir le peuple de la misère.

AAP, 16 Aout 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |