Nouvelles du 14 août 2013 »

 Nouvelles du 14 août 2013

15/8/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

 -----------------------------------------------------------------------------------

Gonaïves/Justice : rapatriement des prisonniers transférés vers d’autres centres carcéraux

Gonaïves, 14 Août  2013-(AAP)- Le commissaire du gouvernement des Gonaïves (département de l’Artibonite), Me Enock Géné Génélus, a affirmé mercredi que les prisonniers transférés le 10 juillet dernier vers d’autres centres carcéraux du pays commencent à regagner leurs cellules.

Ces prisonniers, 234 environ, ont été transférés à Saint-Marc (bas-Artibonite), à Mirebalais (plateau-central), à la prison de la Croix-des-Bouquets et au Pénitencier National, suite à l’annonce du passage de la tempête tropicale Chantal sur le pays.

« De concert avec les autres entités de l’Etat, nous avions pris la décision de transférer tous les détenus dans le but de les sécuriser », a rappelé le chef du parquet qui dénonce les fuites en avant de certains secteurs de la ville qui protestaient contre le retard enregistré dans le rapatriement des détenus.

Me Génélus a annoncé la reprise de la session d’assise criminelle avec et sans assistance de jury qui a été suspendue en raison des mêmes raisons.

Par ailleurs, le chef du parquet a fait savoir que le principal chef du gang qui opérait à Morne la coupe (limite entre la 4ème section communale des Gonaïves et la deuxième section d’Ennery) a été mis sous les verrous.

Selon lui, le dossier a déjà été transféré au cabinet d’instruction.

Enock Génélus a également invité les victimes d’actes de banditisme à porter plainte au commissariat de police ou au parquet au lieu, dit-il, de se plaindre au micro des journalistes. 

« C’est un problème d’éducation civique. Les journalistes ne peuvent en aucun cas poursuivre un bandit », a martelé le commissaire du gouvernement qui  renouvelle la volonté de la police et la justice de continuer à travailler pour mettre tous les malfrats perturbant la paix publique hors d’état de nuire.

 AAP, 14 Août 2013

Une organisation de base des Gonaïves réclame la révocation de deux directeurs départementaux

Gonaïves, 14 Août  2013-(AAP)- Les membres d’une organisation de base baptisée « branche 47 » ont manifesté mercredi aux Gonaïves (département de l’Artibonite) pour réclamer la révocation d’au moins deux (2) directeurs départementaux.

Il s’agit du directeur départemental du Ministère de l’Education, Paul Emmanuel Laurent, et du directeur commercial de la branche locale de l’Electricité d’Haïti (Ed’H), ing. Phanor Williams.

Les protestataires accusent M. Laurent d’avoir insulté les membres des syndicats d’enseignants du haut-Artibonite.

Les manifestants ont également demandé au Ministère de l’Education Nationale de reporter à une date ultérieure la réouverture des classes, prévue pour le 2 septembre prochain.

« Les parents ne sont pas prêts pour envoyer leurs enfants à l’école le 2 septembre » a scandé le porte-parole de la branche 47, Sénor Yves qui souhaite que l’entrée scolaire soit reportée au début du mois d’octobre.

D’un autre coté, le groupe s’en est pris également au gouvernement Martelly/Lamothe qu’il accuse de ne rien faire pour soulager la misère du peuple haïtien.

Elle réclame également l’organisation des élections législatives et locales avant la fin de l’année 2013.

Cette organisation de base de la cité de l’indépendance menace de revenir à la charge si aucune suite n’est donnée à ses revendications.

AAP, 14 Août  2013

Des producteurs de clairin de Saint-Michel de l’Attalaye appellent à l’adoption de mesures contre l’Ethanol

Gonaïves, 14 Août  2013-(AAP)- Des producteurs de clairin de la commune  Saint-Michel de l’Attalaye (département de l’Artibonite) ont dénoncé mercredi l’inaction du gouvernement Martelly/Lamothe face à l’éthanol qui continue de les appauvrir.

Interrogé par l’AAP, les producteurs de clairin ont déploré que les différents  appels lancés aux autorités gouvernementales et aux parlementaires de l’Artibonite soient restés sans suite, alors que ce produit constitue une vraie menace pour la production locale.

Un ancien maire de Saint-Michel de l’Attalaye, Jean Mécène, a indiqué que l’éthanol est entrain de détruire l’économie des membres de la population qui ne vivent que de la production du clairin.

Selon Jean Mécène, les produits dérivés de la canne sont restés enfermés dans les entrepôts en raison de la baisse de ces produits sur le marché.

Jean Mécène souhaite l’intervention urgente des autorités pour aider les planteurs à envoyer leurs enfants à l’école et à répondre aux besoins de leur famille.

L’ancien maire de Saint-Michel de l’Attalaye  informe que les planteurs envisagent de remplacer la plantation de la canne à sucre par d’autres cultures plus rentables et plus compétitives.

AAP, 14 Août  2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |