Nouvelles du 21 juillet 2013 »

 Nouvelles du 21 juillet 2013

22/7/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Gonaïves/Éducation: le torchon continue de brûler entre le directeur départemental et les organisations d’enseignants

Gonaïves, 21 juillet 2013 –(AAP)- Le porte-parole de la Plateforme des syndicats d’enseignants de l’Artibonite, M. Vital Geffrard, s’est élevé dimanche contre les déclarations du directeur départemental de l'Education (DDA/MENFP), M. Paul Emmanuel Laurent, selon lesquelles les membres de ladite plateforme seraient des « racketteurs » qui réclamaient des « quotas » dans le cadre des examens d’Etat.

M. Geffrard qui participait à l’émission « dossiers éducatifs» sur les ondes de la Radio Kiss FM a qualifié de « mensongères » les déclarations du directeur Départemental.

« La lutte des organisations syndicales existait bien avant l’arrivée de M. Laurent à la direction départementale et ne peut pas se résumer à une question de pourcentage » a déclaré M. Geffrard qui reconnait toutefois que les enseignants ont droit aux quotas.

Vital Geffrard a informé que lors d’une réunion organisée au local de la direction départementale peu avant le début des examens de la sixième (6ème) année fondamentale, M. Laurent a présenté aux représentants des organisations d’enseignants un tableau appelé « tableau des quotas ».

En vertu de ce tableau, a-t-il expliqué, le directeur départemental a revendiqué  50 surveillants aux Gonaïves, 50 à Saint-Marc, 32 à la Petite-Rivière de L’Artibonite, 14 à Anse-Rouge et 10 surveillants à Ennery.

Selon Vital Geffrard, Paul Emmanuel Laurent a décidé d’exclure les enseignants des examens d’Etat pour satisfaire les partisans et sympathisants de son organisation politique dans la perspective des prochaines élections. Il n’a toutefois pas cité le nom de l’organisation politique soutenu par M. Laurent.

Vital Geffrard a estimé que le système éducatif n’aura aucun avenir avec Paul Emmanuel Laurent. Il sollicite l’intervention du Ministre de l’Education Nationale, Pierre Vanneur, pour mettre fin « aux dérives » provoquées par le directeur départemental.

AAP, 21 juillet 2013

Nouvelle manifestation anti-gay aux Gonaives

Gonaïves, 21 juillet 2013-(AAP)- A l’initiative du secteur protestant, des nombreuses personnes ont marché samedi dans les rues de la cité de l’indépendance pour protester contre une éventuelle légalisation du mariage pour tous en Haïti.

Il s’agit du deuxième mouvement de manifestation du secteur protestant gonaïvien contre le mariage homosexuel.

Branches d’arbre à la main, les protestants venus de tout horizon ont contourné plusieurs rues de la ville des Gonaïves (département de l’Artibonite). Conduits par un char musical, les protestataires délivraient des messages anti-homosexuels sur tout leur parcours notamment devant les institutions publiques les plus importantes comme le commissariat de police et le palais de justice.

« Nous sommes pour le respect  de la famille  et des normes morales », a lancé l’un des instigateurs de la marche.

Les manifestants scandaient des slogans hostiles à l’endroit de la communauté Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transexuel et Intersexuel (LGBTI). « Dans notre société, nous n’accepterons pas que deux hommes s’unissent. Il est anormal que deux moustaches se croisent, que deux femmes s’accouplent », a déclaré le pasteur Abcès Dacéus.

Me Messac Philogène, substitut commissaire à la cour d’appel des Gonaïves qui participait à la marche, a dénoncé également les pratiques homosexuelles. Selon lui, le pays n’est pas prêt à accepter le mariage pour tous. Il invite les chrétiens haïtiens à contrecarrer cette pratique qu’il juge « d’immorale ».

Les protestataires exhortent les autorités judiciaires notamment le commissaire du gouvernement, Me Enock Géné Génélus, à prendre des dispositions pour empêcher aux homosexuels de s’exhiber publiquement.

La manifestation s’est déroulée sans incident majeur.

Aucun projet de loi visant à institutionnaliser  le mariage pour tous n’a été officiellement déposé au parlement haïtien.

Interrogés par l’AAP, des homosexuels critiquent l’initiative des protestants. Selon eux, les leaders religieux ne font qu’ « empirer la situation ». Ces manifestations, croient-ils, vont augmenter la « haine » des anti-gays.

AAP, 21 juillet 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |