Nouvelles du 16 juillet 2013 »

 Nouvelles du 16 juillet 2013

17/7/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

_____________________________________________________________

 

Des bandits armés s’attaquent à un camion à Morne la Coupe/bilan: un blessé grave

Gonaïves, 16 juillet 2013-(AAP)- Des bandits armés non identifiés ont braqué dans la soirée de lundi à mardi un camion transportant des marchandises au niveau de Morne la Coupe (limite entre la 4ème section communale des Gonaïves et Passe-Reine), a appris l’AAP.

Selon des passagers, les chevaliers de nuit ont érigé des barricades à l’aide de grosses pierres et des troncs d’arbres pour stopper le camion qui revenait de Ouanaminthe (Nord-est).

Pour sa part, le chauffeur du véhicule a été atteint de plusieurs projectiles. Il reçoit actuellement des soins dans un centre hospitalier de la commune. Les bandits ont emporté l’argent et les objets de valeurs appartenant aux passagers.

Le coordonnateur du Conseil d’Administration de la Section Communale (CASEC) de Poteau, Exantus Jean-Baptiste a déploré cette nouvelle attaque perpétrée contre des usagers de la route.  

Exantus Jean-Baptiste a indiqué qu’il s’était rendu au commissariat de police des Gonaïves (département de l’Artibonite) pour alerter les responsables de ce qui c’était passé dans sa localité.

 Le CASEC a fait savoir que le commissariat était dans l’obscurité quand il était arrivé. Le seul agent de police trouvé sur les lieux a expliqué que le téléphone du commissariat était déchargé.

Les habitants de Poteau continuent à réclamer la construction d’un sous-commissariat dans leur localité en vue de lutter contre les bandits qui font la pluie et le beau temps à Morne la Coupe.

AAP, 16 juillet 2013

 

La manifestation des planteurs de la Hatte-Desdunes se solde par une dizaine d’interpellations

L’Estère, 16 juillet 2013-(AAP)- Les planteurs de la localité de la Hatte-Desdunes ont  manifesté  mardi dans les rues de l’Estère (commune de l’Artibonite) pour protester contre la hausse du prix des intrants agricoles dans le département.

Au cours de ce mouvement initié par une organisation dénommée «Mouvement Rassemblement des Paysans de la Hatte-Desdunes »,  les manifestants ont bloqué  la route nationale #1 au niveau du marché public de l’Estère en vue d’attirer l’attention des autorités.

Le mardi est un jour de marché à l’Estère. Des centaines de personnes viennent de toute part pour écouler leurs denrées.

La route a été débloquée par les agents de la force de l’ordre qui ont fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. La police a procédé à une dizaine d’interpellations, a rapporté le coordonnateur du Mouvement Rassemblement des Paysans de la Hatte-Desdunes, Alomy Dolcé, joint au téléphone par l’AAP.

 Alomy Dolcé a déploré l’arrestation de ses collègues qui, selon lui, manifestaient pacifiquement pour réclamer entre autres le curage des canaux d’irrigation de la zone.

M. Dolcé reconnait que le mouvement a été infiltré par d’autres groupes de manifestants. Il demande à la police et la justice de diligenter une enquête en vue mettre la main au collet des infiltrés.

Six (6) des huit (8) personnes interpellées par la police ont été libérées quelques heures plus tard, a appris l’AAP auprès d’une source policière.

Par ailleurs, les manifestants ont réclamé justice pour le juge d’instruction, Jean Serge Joseph (originaire de l’Estère), décédé le samedi 13 juillet dernier à Port-au-Prince.

Ils ont également tiré à boulet rouge sur le directeur général de l’Organisme de  Développement de l’Artibonite (ODVA), Renel Francisque, qu’ils accusent de transformer l’institution en bureau politique.

Les habitants de l’Estère menacent de maintenir leur mouvement jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction.

AAP, 16 juillet 2013

___________________________________________________________________

                             Lettre ouverte de l’ASENPA au Ministre de l’Education Nationale

 

ASSOCIATION  DES ECOLES NON-PUBLIQUES DE L’ARTIBONITE

Asenpa

 

Ci-devant ADEA (Association des Directeurs d’Écoles de l’Artibonite)

_________________________________________

 

Gonaïves, le 14 juillet 2013

Monsieur Vanneur Pierre

Ministre de l Éducation Nationale

et de la Formation Professionnelle

En ses bureaux,

 

Cc : DGE, DDEA,  Parlement Haïtien, Primature, Cour Supérieure des Comptes, Presse.

 

Monsieur le Ministre,

 

                                L’Association des Écoles Non-Publiques de l’Artibonite, ayant son siège social aux Gonaïves, se fait le plaisir de vous adresser cette correspondance se rapportant aux engagements bilatéraux entre les écoles non-publiques et le ministère que vous dirigez au nom de la nation en qualité de pouvoir régulateur du système éducatif Haïtien.

 

     Considérant l’investissement colossal effectué par le secteur privé dans le cadre de l’enseignement-apprentissage des enfants haïtiens pour la gouvernance du système;

 

      Considérant la représentation des écoles non-publiques en terme de pilier dans le système éducatif tant sur le plan quantitatif que sur le plan qualitatif.

 

     Dans une perspective de redynamisation, de renforcement et de cohésion sociale l’ASENPA / ADEA propose au ministère de prendre en compte l’organisation du secteur privé d’éducation pour pallier à toutes situations d’échec dans le processus d’enseignement-apprentissage.

 

    Pour ce faire, l’ASENPA / ADEA sollicite au MENFP  dans le cadre d’un éventuel protocole d’accord pour 2013-2014 de se statuer sur les propositions qui suivent :

 

A.- Qualité de l’éducation

 

  1. 1.   Valoriser l’appui, le support et la contribution des écoles non-publiques dans la gouvernance du système;
  2. 2.   S’engager comme par le passé dans la formation continue des maitres et des directeurs d’écoles non-publiques en vue de l’amélioration de la qualité de l’éducation et du rendement scolaire;
  3. 3.   Encadrer les écoles non-publiques haïtiennes en les dotant de matériels adéquats et suffisants moyennant une séance de formation par trimestre.

 

B.-  Subvention

 

  1. 4.   Redéfinir à la hausse le montant alloué aux élèves pour la subvention selon le coût de la vie;
  2. 5.   Modifier les modalités de versements en deux (2) tranches : soit 60% un mois avant l’ouverture des classes pour préparer la rentrée scolaire et 40% au cours du mois de mars de l’année en cours;
  3. 6.   Respecter les échéances de versement;
  4. 7.   Déterminer clairement les entités à pouvoir intervenir dans le cadre d’un contrat bilatéral entre le MENFP et les écoles;
  5. 8.   Axer le rapport financier sur l’effectif réel de l’établissement scolaire en mettant en exergue l’aspect migratoire ou la mouvance de la population;
  6. 9.   Dans le cadre d’une subvention le rapport sera axé seulement sur la présence des élèves subventionnés, (Pas de rapport financier à soumettre);
  7. 10.               Tout rapport d’enquête doit être rédigé à la plume en double copie et signé par les deux parties en présence. Une copie doit être remise à chaque partie.
  8. 11.               En cas de désaccord ou de violation des clauses du contrat, l’une ou l’autre partie se réserve le droit de résilier purement et simplement ce contrat;
  9. 12.               Tout contentieux qui pourrait surgir dans le cadre de l’exécution de ce contrat sera réglé exclusivement par la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif / CSCCA, ( Nou pa dakò pou yo arete okenn direktè lekòl ankò);
  10. 13.               Demander aux responsables de la BNC d’améliorer les conditions d’accueil des directeurs d’écoles.

 

Espérant que vous comprendrez le bien fondé de cette démarche, l’Association vous prie de croire, Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, à l’assurance de ses sentiments les meilleurs.

 

 

Pour l’Association,

 

Me Dossous Corvens                                                    Marceau Jocelyn

Porte-parole                                                                Coordonnateur A.I.

 

 

 

 

Petit-Frère Rose-Marie

Trésorière

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |