Nouvelles du 01 juillet 2013 »

 Nouvelles du 01 juillet 2013

2/7/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

 ____________________________________________________________________

Youri Latortue confiant dans sa réélection au Sénat de la République

Gonaïves, 1er  juillet  2013-(AAP)- Le conseiller spécial du Président Michel Joseph Martelly, Youri Latortue, s’est montré confiant quant à sa réélection au Sénat de la République. 

 « Je ne vais perdre aucune des quinze (15) communes du département de l’Artibonite. Et, je mets quiconque au défi d’infirmer ma déclaration », a déclaré Youri Latortue qui répondait aux questions d’un reporter de l’AAP.

M. Latortue a invité les parlementaires de l’Artibonite qui l’auraient considéré comme un « adversaire » de se joindre à lui pour « le bien-être de la région et du pays ».

Le leader du parti Ayiti An Aksyon (AAA) a fait savoir qu’il est plus à l’aise dans la peau du sénateur que celle du conseiller spécial du chef de l’Etat.

Il dit souhaiter que les élections se réalisent dans le plus bref délai pour qu’il puisse retrouver sa fonction.

M. Latortue dit également regretter le fait que les sénateurs en fonction ne prennent pas beaucoup plus d’initiatives.

AAP, 1er juillet 2013

La première journée des examens du bacc I s’est bien déroulée aux Gonaïves 

Gonaïves, 1er juillet 2013-(AAP)- La première (1ère) journée des examens officiels du bacc I s’est déroulée aux Gonaïves (département de l’Artibonite) sans aucun incident majeur, a constaté l’AAP. 

Les candidats se sont félicités du choix des textes d’examen. Ils disent espérer que le reste de l’examen soit à leur portée.

« Pour moi, tout a été bien passé. Je suis satisfaite de cette première journée », a déclaré une candidate.

De son coté, le directeur départemental de l’Artibonite de l’Education, M. Paul Emmanuel Laurent,  16.823 élèves réguliers et 2. 256 candidats irréguliers (libres) devraient subir les examens du bacc I et II dans toute la région.

AAP, 1er juillet 2013 

Des enseignants de l’Artibonite réclament la révocation du directeur départementale de l’Education 

Gonaïves, 1er juillet 2013-(AAP)- La plateforme des syndicats d’enseignants du haut-Artibonite a déclaré lundi vouloir attirer l’attention du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, M. Vanneur Pierre, sur ce qu’elle appelle la « mauvaise gestion » de la direction départementale de l’Education. 

Au cours d’une conférence de presse, les membres de la plateforme ont dénoncé le directeur départemental, M. Paul Emmanuel Laurent, qui, selon eux, aurait administré cette institution publique comme son entreprise privée.

Le porte-parole de la plateforme des syndicats d’enseignants du haut-Artibonite, Vital Geffrard, a déclaré avoir constaté que M. Laurent a écarté de nombreux professeurs et inspecteurs dans le processus des examens officiels.

Selon lui, le directeur départemental aurait embauché des « Bredjenn (des jeunes sans expérience)» au détriment des professionnels du système. Il a précisé que ces personnes n’ont rien à voir avec l’éducation.

Le porte-parole de la plateforme dit également avoir constaté que, dans certains centres d’examens, des salles spéciales ont été créées.

Par ailleurs, M. Geffrard a nommément cité un certain « Tidjo » qu’il accuse de faire la pluie et le beau temps à la direction départementale de l’Education Nationale.

De son côté, le professeur Dieufait Ennock Jean-Pierre,  a indiqué que le directeur départemental de l’Education n’est pas à la hauteur de sa tâche. 

 «  Il n’a pas la qualité professionnelle requise pour gérer l’institution », a lâché M. Jean-Pierre.

Pour sa part, le professeur Stobens Pierrilus Blaise, a fait savoir que l’avenir des élèves du département ne peut pas être confié à des gens « insouciants ».

Les membres de la plateforme des syndicats d’enseignants de l’Artibonite ont également dénoncé les quinze (15) gourdes que M. Laurent aurait réclamé les candidats pour retirer leur fiche d’examen.

Les protestataires réclament l’intervention de M. Vanneur Pierre pour mettre un terme à ce qu’ils qualifient de « gabegies administratives ». Ils ont même réclamé la révocation de M. Paul Emmanuel Laurent.  

La plateforme des syndicats d’enseignants regroupe la Confédération Nationale des Educateurs Haïtiens(CNEH), la Fédération Nationale des Travailleurs en Education et en Culture (FENATEC), le Corps National des Enseignants d'Haïti(CONEH), l’Union Nationale des Normaliens et Educateurs Haïtiens (UNNOEH) et le Groupe D'Initiative des Enseignants des Lycées (GIEL).

AAP, 1er juillet 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |