Nouvelles du 15 juin 2013 »

 Nouvelles du 15 juin 2013

16/6/2013

Tout va bon train pour la réalisation des examens d’état dans l’Artibonite, selon le directeur départemental de l’Education

 Gonaïves, 15 juin 2013-(AAP)- Le directeur départemental de l’Education, M. Paul Emmanuel Laurent, a déclaré vendredi que tout est fin prêt pour la réalisation des examens d’état dans le département de l’Artibonite.  

Selon M. Laurent, les fiches d’examens des élevés de la sixième (6ème) et de la neuvième (9ème) année fondamentale sont en train d’être distribuées, dans presque toutes les écoles de la région.

«Les fiches des élèves des Bacc I et II devraient arriver d’ici la semaine prochaine », a-t-il soutenu.

Emmanuel Laurent a par ailleurs reconnu que le processus est imprégné de quelques petites erreurs techniques

Le directeur départemental de l’Education a fait savoir que des mesures disciplinaires seront adoptées contre les élevés qui auraient utilisé des téléphones portables et des calculatrices programmables dans les salles d’examen.

AAP, 15 juin 2013

 

La branche de l’UNNOH à Saint-Michel de l’Attalaye se félicite du texte de loi relatif au métier d’enseignants proposé par des députés

 Gonaïves, 15 juin 2013-(AAP)- Les membres de l’Union Nationales des Normaliens Haïtiens (UNNOH) de la commune de Saint-Michel de l’Attalaye (haut-Artibonite) se sont félicités samedi du projet de loi relatif à l’amélioration conditions de fonctionnement des enseignants du pays, proposé par des députés.

Au cours d’une conférence de presse, les syndicalistes ont indiqué que ce projet de loi exige entre autres à l’Etat haïtien de payer à chaque professeur un salaire de base de 50.000 gourdes par mois.

Le coordonnateur de l’UNNOH pour la commune de Saint-Michel de l’Attalaye, Stanislas Wilson,  a souligné que les exigences formulées dans ce texte de loi pourraient contribuer à améliorer les conditions de travail des enseignants et système éducatif  haïtien, en général.

 «Nous remercions les députés qui se font le devoir de penser à notre secteur. Ils sont reconnaissants, car n’était-ce l’école, ils ne seraient pas là où ils sont aujourd’hui », a-t-il lancé. 

Stanislas Wilson demande à tous les autres parlementaires d’emboiter le pas pour faciliter le vote de cette proposition de loi au niveau de la chambre de la chambre basse et du Sénat de la République.

AAP, 15 juin 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |