Nouvelles du 07 juin 2013 »

 Nouvelles du 07 juin 2013

7/7/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

____________________________________________________________________

 

Journée latino américaine de la presse : une association de journalistes du haut-Artibonite honore 4 ainés

Gonaïves, 07 juin 2013 –(AAP)- L’Association des Journalistes du Haut-Artibonite (AJHA) a honoré vendredi quatre (4) travailleurs et travailleuses de presse séniors de la ville des Gonaïves (département de l’Artibonite), à l’occasion de la journée latino américaine de presse.

Il s’agit de M. Joseph Alfred, ancien animateur de l’émission la voix de l’ODVA à Radio Trans Artibonite, du journaliste Frantz Délano Joseph,  de Mme Youdeline Chérizard Joseph, ancienne présentatrice à Radio Provinciale et de Kétura Rincher Sévère, ancienne présentatrice à Radio Indépendance.

Dans son discours de circonstance, le secrétaire général de l’AJHA, M. Exalus Mergenat, a indiqué que cette cérémonie a une double signification parce qu’elle inaugure une grande première dans l’histoire de la presse gonaïvienne et Artibonitienne en général.

« C’est un devoir pour nous  d’honorer les personnes qui, avant nous, ont apporté leur contribution pour la libre circulation de l’information », a déclaré M. Mergenat, qui a salué  le courage de ces travailleurs de presse qui ont effectué un travail professionnel, dans un contexte, pas toujours facile.

Il donne l’assurance que cette expérience sera rééditée l’année prochaine.

Selon Exalus Mergenat, les nuages qui planent sur la presse (qu’il s’agisse dans les villes de province ou à Port-au-Prince) sont toujours présents, et pour cette raison, il demande aux  journalistes à s’unir, au delà des différences, pour dire non à toutes tentatives visant à contrôler les informations.

Estimant que les temps ont changé, et que la presse n’est plus sous la mitraille, Exalus Mergenat rappelle aux confrères qu’il existe toujours des hommes et des femmes dans ce pays qui veulent, à tort et à travers, donner la dictée aux journalistes et dans  le cas échéant les conduire vers le cercle vicieux de la  corruption.

« Soyez prudents, efforcez-vous, de réaliser un travail honnête, crédible et de conserver votre indépendance », a-t-il lancé.

Le secrétaire général de l’AJHA demande enfin aux confrères de micro de rester solidaires afin de conserver leur liberté d’expression et de continuer à travailler  dans la droite ligne de leur mission qui est de former et d’informer la population.

De leur côté, les récipiendaires visiblement émus ont salué cette initiative, la première ce genre réalisée aux Gonaïves.

Ils souhaitent que d’autres intellectuels et hommes de radio de la cité de l’indépendance soient honorés pendant qu’ils sont vivants.

« C’est un acte de reconnaissance envers les ainés pour les services qu’ils ont rendu à la communauté », a lancé Frantz Délano Joseph.

AAP, 07 juin 2013

Le vice-président du MOCHRENHA distribue des kits hygiéniques à la prison civile de Saint-Marc

Gonaïves, 7 juin 2013-(AAP)- Le vice-président du Mouvement Chrétien pour une Nouvelle Haïti (MOCHRENHA), le Pasteur Roosevelt Augustin, a réalisé vendredi une distribution de kits hygiénique et alimentaires à la  prison civile de Saint-Marc (bas-Artibonite) pour exprimer son soutien à cette population carcérale. 

Au cours d’une conférence de presse, Roosevelt Augustin se dit consterner par les conditions de vie des personnes écrouées au sein de ce centre carcéral où il a passé environ un mois.

 « Il y a beaucoup de souffrance au sein de la prison. Devant une telle situation, nous sommes obligés d’agir. Ce petit geste, à coup sûr, aidera les prisonniers à comprendre qu’ils ne sont pas seuls », a indiqué M. Augustin.

Roosevelt Augustin a fait savoir que les membres de l’Eglise Baptiste Béthanie qu’il dirige depuis 34 ans l’ont beaucoup supporté dans cette activité.

Le numéro 2 du MOCHRENHA déclare avoir une nouvelle conception de la vie carcérale. Il promet de continuer à travailler pour que les prisonniers soient traités en toute dignité, comme cela se fait dans les pays démocratiques.

 « Les prisonniers sont des êtres humains. Ils doivent être traités selon les principes de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen », a lancé le pasteur Augustin qui projette de poser le même geste à la prison civile des Gonaïves (département de l’Artibonite).

AAP, 07 juin 2013

 

 

                           

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |