Nouvelles du 28 mai 2013 »

 Nouvelles du 28 mai 2013

29/5/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

_______________________________________________________________

 

Décès en République Dominicaine de l’ancien vice-président du MOCRENHA

Gonaïves, 28 mai 2013-(AAP)- L’ancien vice-président du Mouvement Chrétien pour une Nouvelle Haïti (MOCRENHA), le pasteur Sylvio Dieudonné, est décédé dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 mai  2013, a appris l’AAP.

M. Dieudonné qui souffrait d’insuffisance rénale a rendu l’âme dans un hôpital de Santo-Domingo (République Dominicaine) où il s’était refugié depuis quelques années.

Le frère du défunt, l’actuel député des Gonaïves (département de l’Artibonite), Sadrac Dieudonné, s’est rendu en territoire dominicain en vue d’entamer le processus de transport du cadavre de Sylvio Dieudonné vers sa ville natale.

Le pasteur Dieudonné était le directeur-fondateur du collège Manassé des Gonaïves.

Ancien candidat malheureux au Sénat et à la députation du MOCRENHA, Sylvio Dieudonné avait quitté le pays, suite aux événements violents du 17 décembre 2001.

Au cours de ces événements survenus sous la présidence de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, les résidences des leaders de l’opposition avaient été incendiées par les partisans du pouvoir.  Les quartiers généraux des partis avaient également été saccagés.

Aux Gonaïves, le mouvement des proches du pouvoir contre l’opposition était conduit par le célèbre chef d’Organisation Populaire (OP), Amiot Métayer qui allait être assassiné deux (2) ans plus tard, en septembre 2003.

Les organisations populaires proches du pouvoir lavalas réagissaient à une rumeur faisant état d’un putsch avorté contre le Président Jean Bertrand Aristide.

AAP, 28 mai 2013

 

Les quartiers populaires des Gonaïves redoutent une montée de la bactérie responsable du choléra

Gonaïves, 28 mai 2013-(AAP)- Les habitants des quartiers populaires des Gonaïves (département de l’Artibonite) redoutent une montée du vibrio cholerea, la bactérie responsable du choléra, pendant  la saison pluvieuse.

Des riverains de Trou-sable, de Jubilée, de K-Soleil et de Raboteau prolongé ont exprimé leur inquiétude face aux risques de propagation de l’épidémie du choléra.  

Selon des habitants du quartier de Jubilée, 90% de la population font leur besoin à même le sol, à proximité des marais salants. Les foyers ne disposant pas  de latrines.

« Cette situation constitue un véritable danger, étant donné que la bactérie tolère bien la  salinité », reconnaissent-ils.

Ces mêmes personnes déclarent avoir utilisé des sachets en plastic pour se soulager et les jettent dans la rue, sans tenir compte des problèmes de santé que cette attitude peut provoquer.

Les riverains de Jubilée font également état des  flaques d’eaux stagnantes, des égouts contaminés  par des déjections humaines et des tas de détritus qui pourraient également causer cette maladie.

Un responsable d’organisation de la rue Clerveau prolongée, Novembre Jacques, interrogé par un journaliste de Radio Vision 2000 (réseau Artibonite), a dénoncé le laxisme des autorités locales qui, selon lui, semblent ignorer l’existence des habitants des quartiers populaires.

Novembre Jacques a également déploré que les canaux d’évacuation des eaux usées ne soient jamais curés par la mairie des Gonaïves. En raison de cette situation, explique-t-il, la moindre averse inonde tout le quartier.

Les habitants des quartiers sus-mentionnés souhaitent la construction de latrines dans leur zone respective pour empêcher la propagation de cette épidémie qui aurait déjà affectée 6% de la population haïtienne, selon l’organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’OMS prévoit de recenser  pour l’année 2013, 120 000 cas, soit l’équivalent du nombre de cas enregistré en  2012.

L’épidémie du choléra est apparue en Haïti en octobre 2010. Elle aurait déjà causé plus de 8000 décès à travers tout le pays.

Des organisations haïtiennes de défense des droits humains accusent les soldats pakistanais de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTHA) d’avoir introduit dans le pays cette épidémie qui continue de faire des victimes au sein de la population.

AAP, 28 mai 2013

 

 3 nouvelles pompes à irriguer seront installés dans la plaine des Gonaïves

Gonaïves, 28 mai 2013-(AAP)- Le directeur départemental du Ministère de l’Agriculture, Eddy Charles, a indiqué mardi que les  trois (3) pompes à irriguer récemment commandées par le Ministère sont déjà arrivées dans la commune des Gonaïves (département de l’Artibonite).

Dans une interview à l’AAP, Eddy Charles, a fait savoir que ces pompes seront installées dès la semaine prochaine dans les localités de Mapou, Dolan et de Marotte.

Deux autres pompes à irriguer doivent être installées sous peu à Sablier et Bois-Melon.

Selon Eddy Charles, l’installation de ces pompes devrait contribuer à combattre l’insécurité alimentaire dans la plaine des Gonaïves.

AAP, 28 mai 2013

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |