Nouvelles du 07 mai 2013 »

 Nouvelles du 07 mai 2013

5/7/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

__________________________________________________________________

 

Affaire Jean Léopold Dominique : les lavalassiens des Gonaïves réaffirment leur soutien à  Jean-Bertrand Aristide

 Gonaïves, 7 mai 2013-(AAP)- Des militants du parti « Fanmi Lavalas » aux Gonaïves (département de l’Artibonite) ont dénoncé mardi la convocation de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, par le juge d’instruction Ivickel Dabrézil, dans le cadre de l’enquête sur la mort du célèbre journaliste Jean Léopold Dominique.

Jean-Léopold Dominique, PDG de Radio Haïti Inter, avait été assassiné le 3 avril 2000 par des individus armés non identifiés. Le gardien de la station, Jean-Claude Louissaint, avait également été tué dans ce drame.

Les lavalassiens ont promis d’investir les rues de la cité de l’indépendance mercredi pour  soutenir  publiquement le leader charismatique du parti.

Le coordonnateur du Mouvement des Jeunes Progressistes des Gonaïves (MJPG), Fequiere Séraphin, a invité les militants de « Fanmi Lavalas » à travers le pays  à la mobilisation pour empêcher le Gouvernement Martelly/Lamothe d’utiliser la justice comme un instrument de persécution contre les opposants politiques.

Selon Fequiere Séraphin, la décision du juge d’instruction de convoquer l’ancien président Aristide vise à démobiliser les bases du parti qui se préparent pour les prochaines joutes électorales.

De son côté, le  porte-parole de « Fanmi Lavalas » aux Gonaïves, David François Darius, a estimé que cette convocation pourrait avoir de graves conséquences sur le processus électoral.

« Le moment est mal choisi pour faire cette convocation », a lancé M. Darius qui demande aux autorités centrales de se ressaisir pour éviter au pays de tomber dans une nouvelle crise.

 AAP, 7 mai 2013

 

Haïti/Environnement : Jacques Thomas dénonce la coupe abusive des arbres dans le haut-Artibonite

Gonaïves, 7 mai 2013-(AAP)- Le Ministre de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural, M. Jacques Thomas, a dénoncé mardi la coupe abusive des arbres sur les berges des rivières notamment à Passe-Reine (section communale d’Ennery).

« Nous ne pouvons pas accepter que les gens continuent de compromettre les nombreuses années d’efforts déployés par l’Etat haïtien pour tenter de protéger les bassins versants », a déclaré M. Thomas, soulignant que cette pratique expose la ville des Gonaïves (département de l’Artibonite) au risque d’inondation et met en danger la vie des membres de la population.

Faisant savoir que des séminaires de formation  ont été également réalisés pour permettre une meilleure gestion des ressources ligneuses, Jacques Thomas invite les autorités locales à prendre les mesures qui s’imposent en vue de mettre un terme à la coupe des arbres qui, dit-il, aura des conséquences sur  l’environnement de la zone.

Il demande également à la population civile de s’impliquer davantage dans la lutte pour la protection des ressources naturelles en dénonçant ceux qui s’adonnent à couper sauvagement les arbres plantées dans le bassin- versant Ennery/Quinte et au niveau des périmètres irrigués.

AAP, 7 mai 2013

 

Santé Animale : la peste porcine classique et la maladie de teschen déciment les porcs dans la 2ème section communale de l’Estère

Gonaïves, 7 mai 2013- (AAP)- Le coordonnateur du Conseil d’Administration de la section communale de Petite-Desdunes (2ème section communale de l’Estère),Emile Rémilien,a indiqué mardi cette section est confrontée à de graves problèmes de santé animale.

Interrogé par une station de radio privée des Gonaïves, Radio Explosion, M.Rémilien afait état de la  peste porcine classique et de la « maladie de teschen » qui affectent les porcs dans la zone.

Selon Emile Rémilien, ces maladies auraient déjà causées la mort de nombreuses têtes de bétails.

Le coordonnateur de CASEC de Petite-Desdunes appelle les responsables départementaux du Ministères de l’Agriculture à intervenir pour éviter que les porcs des paysans ne soient complètement décimés.

Il plaide également en faveur de la réouverture des GSB (Groupman Santé Bèt en créole) de la localité.

Les GSB ont pour mission de permettre aux éleveurs et aux autorités locales de s’impliquer davantage dans la réalisation de programmes permanents et décentralisés de vaccination.

AAP, 7 mai 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |