Nouvelles du 3 mai 2013 »

 Nouvelles du 3 mai 2013

4/5/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

____________________________________________________________

 

Gonaïves/Insécurité : une fille du commissaire du gouvernement victime d’une tentative d’assassinat

Gonaïves, 3 mai 2013 –(AAP)- Des individus armés non identifiés ont grièvement blessé par balles vendredi, Rose Carline Génélus (13 ans), fille du commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Gonaïves (département de l’Artibonite), Me Enock Géné Génélus.

Interrogé par l’AAP, Me Génélus a indiqué que la fillette se trouvait sur la galerie  de sa résidence familiale (route de bassin) quand elle a reçu une balle au niveau de sa cage thoracique.

Selon Enock Génélus, la cartouche aurait effleuré l’un des poumons de l’adolescente  qui a été transportée d’urgence vers un centre hospitalier à Saint-Marc (bas-Artibonite).

Le chef du parquet des Gonaïves a attribué cette tentative d’assassinat aux secteurs qui, selon lui, ont proféré des menaces publiques contre sa personne, lors des manifestations de rues pour réclamer la libération des directeurs d’écoles non publiques appréhendés par la police pour « fraudes flagrantes » dans le cadre du Programme de Scolarisation Universelle, Gratuite et Obligatoire (PSUGO).

« Ils ont passé de la parole aux actes », a lancé Enock  Géné Génélus qui déclare avoir réclamé le renforcement de sa sécurité personnelle.

Enock Génélus a fait part de sa volonté de porter plainte par devant qui de droit contre ces individus qui l’ont menacé à visage découvert.

Le commissaire du gouvernement a rappelé que des bandits armés ont tiré au moins six (6) projectiles en direction de sa maison lors des manifestations du 30 avril dernier.

Pour sa part, le commissaire principal de la police des Gonaïves, Berson Soljour, a annoncé l’ouverture d’une enquête pour mettre la main au collet des responsables de cet acte.

Faisant savoir que des dispositions ont été prises en vue de protéger la vie de la victime, M. Soljour a informé que l’équipe d’investigation du commissariat des Gonaïves  est mobilisée en vue de faire le jour sur cette affaire.

 

Il a également dénoncé des tentatives visant à déstabiliser la cité de l’indépendance.

 

Le fils de 19 ans du commissaire du gouvernement, Luc Enock Génélus, avait été kidnappé par des bandits armés en février dernier en République Dominicaine où il étudiait la médecine.

 

Les ravisseurs (des haïtiens d’origine) avaient exigé une rançon de 25 mille dollars américains pour libérer le jeune étudiant.

 AAP, 3 mai 2013

 

Enock Génélus qualifie de  « lâche »  la tentative d’assassinat contre sa fille et accuse

Gonaïves, 3 mai 2013 –(AAP)- Le commissaire du gouvernement des Gonaïves (département de l’Artibonite),  Enock Géné Génélus, a accusé vendredi le député de la circonscription, Sadrack Dieudonné, d’être l’un des responsables de la tentative d’assassinat contre sa fille.

Dans une interview à une station de radio locale, Gonaïves FM, Me Génélus a également pointé du doigt l’ancien député du Mouvement Chrétien pour une Nouvelle Haïti (MOCRHENHA), Arsène Dieujuste.

 « Nous n’allons pas prendre les armes comme ils l’ont fait. Nous allons porter plainte contre Sadrac Dieudonné et consorts », a déclaré Enock Génélus qui qualifie de « lâche » l’action commise contre sa fillette.

Reconnaissant que le député des Gonaïves jouit de son immunité parlementaire, Enock Génélus estime que l’immunité que jouit Sadrack Dieudonné n’est pas éternelle.

 Me Génélus rappelle que des proches des directeurs d’écoles non publiques avaient menacé de mettre la ville à feu et à sang pour exiger la libération des interpellés.

 AAP, 3 mai 2013

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |