Nouvelles du 24 avril 2013 »

 Nouvelles du 24 avril 2013

25/4/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

____________________________________________________________________

 

Les dépêches quotidiennes de l’Agence Artibonitienne de Presse (AAP) sont désormais disponibles sur le www.aaphaiti.com

PSUGO/Fraudes: arrestation de 3 directeurs d’écoles non publiques

Gonaïves, 24 avril  2013 –(AAP)- Trois (3) directeurs d’écoles non publiques du haut-Artibonite ont été appréhendés mercredi par la police dans le cadre de l’enquête ouverte sur  les fraudes commises dans le cadre du Programme de Scolarisation Universelle, Gratuite et Obligatoire (PSUGO).

Il s’agit du pasteur de l’Eglise Béthanie des Gonaïves et vice-président du Mouvement Chrétien pour une Nouvelle Haïti (MOCRENHA), Roosevelt Augustin, du directeur administratif du Collège Henri de Navarre et membre de l’organisation sociopolitique « IDEVET », Délinoit Dalencourt  et du Directeur de l’Ecole communale de l’Estère et greffier du tribunal de paix de cette ville, Emmanuel Baptiste.

Interrogé par l’AAP, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Gonaïves (chef-lieu du département de l’Artibonite), Me Enock Géné Génélus, a confirmé l’arrestation de ces trois (3) directeurs d’écoles pour détournement des fonds de l’Etat.

 D’autres cas d’arrestations pourraient avoir lieu dans les jours à venir dans la juridiction, a encore indiqué le chef du parquet.

 Les trois (3) directeurs d’écoles sont gardés à vu au commissariat de police des Gonaïves.

Roosevelt Augustin est le candidat pressenti du MOCRENHA à la mairie de la cité de l’indépendance dans le cadre des élections municipales et locales qui devraient se tenir en Haïti à la fin de cette année.

Des membres du MOCRENHA et de « IDEVET » ont déploré ces arrestations effectuées, selon eux, sans mandat. Ils les attribuent à de la persécution politique.

Le Ministère de l’Education Nationale a récemment lancé un processus d’audit des écoles non publiques. Cette enquête a révélé que de nombreux individus ont improvisé des écoles en vue de bénéficier illégalement des fonds de l’Etat.

AAP, 24 avril 2013

 

Le directeur départemental sanitaire de l’Artibonite souhaite l’arrestation et le jugement  des individus ayant badigeonné de matières fécales les portes du local de la DSA

Gonaïves, 24 avril  2013 –(AAP)- Le directeur départemental de la santé publique dans l’Artibonite (DSA), Serge Vertilus, a demandé mercredi aux responsables de la justice de diligenter une enquête en vue de mettre la main au collet des individus ayant badigeonné de matières fécales le local de cette institution.

Interrogé par des journalistes, Dr. Vertilus dit regretter que des individus mal intentionnés utilisent les matières fécales comme une stratégie pour tenter de faire passer des revendications politiques.

« Je n’accuse aucun secteur, mais il est clair que des mains politiques sont cachées derrière cette action », a déclaré Serge Vertilus qui se dit disposé à garder son poste malgré les difficultés de toute sorte.

Rappelant que le choléra a été transmis aux haïtiens par le biais de matières fécales, Serge Vertilus, déplore cette pratique impropre et irrespectueuse des normes d’hygiène.

Le responsable de la DSA a également dénoncé des individus qui, selon lui, cherchent à satisfaire leurs intérêts personnels, en dépit du fait que le gouvernement  s’oriente vers la satisfaction des intérêts collectifs.

Selon lui, certains groupes réfractaires du département s’opposent aux actions entreprises par le Ministère pour satisfaire les besoins de santé des couches les plus défavorisées.

Les portes d’entrée de la Direction Sanitaire de l’Artibonite (DSA) ont été badigeonnées la semaine écoulée de matières fécales par des individus non identifiés. Des tracts et de graffitis ont été également remarqués devant l’entrée et sur les murs de la DSA pour protester contre la présence du Directeur départemental.

AAP, 24 avril 2013

 

Des insectes s’apparentant à la tique sur les animaux dans la section communale de Chemin Neuf (Ennery)

Gonaïves, 24 avril  2013 –(AAP)- Les planteurs de Chemin Neuf (2ème  Communale d’Ennery) ont fait état mercredi des insectes ayant des traits communs avec la tique  qui affectent les animaux de la zone.

 La tique est un acarien de 3 à 16mm qui a besoin de sang pour se développer et se reproduire.

Le coordonnateur de l’Administration de la Section Communale (ASEC), Vilbrun Ferdinand, a indiqué que ces insectes s’attaquent aux bovins et aux chèvres notamment pendant la sécheresse.

Vilbrun Ferdinand appelle le Ministère de l’Agriculture à intervenir pour aider les éleveurs à combattre ces tiques porteuses d'agents pathogènes qui, pendant qu’ils se nourrissent, peuvent passer dans le sang et provoquer de graves maladies.

Par ailleurs, M. Ferdinand a attiré l’attention des autorités sur la disparition progressive de plusieurs espèces d’arbres fruitiers, notamment  les avocatiers, les orangers et les citronniers. Toutefois, M. Ferdinand a souligné que des efforts ont été consentis pour augmenter la production de mangues francisques dans la zone. En ce sens, dit-il, plusieurs milliers de greffes ont été effectués sur les manguiers au niveau de la deuxième section.

AAP, 24 avril 2013

*** Des dizaines d’infirmiers et d’infirmières finissant de la Faculté des Sciences Infirmières (FASI) de l’Université Publique de l’Artibonite aux Gonaïves (UPAG) ont manifesté mercredi sur la cour de cette institution pour réclamer la publication de la reconnaissance légale de la Faculté dans le journal officiel de la république, le Moniteur. Les étudiants ont fermé à clef l’entrée principale de l’université pour  dénoncer la passivité des responsables dans ce dossier. Ils souhaitent que la FASI soit une entité détachée et autonome.

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |