Nouvelles du 22 avril 2013 »

 Nouvelles du 22 avril 2013

23/4/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: www.aaphaiti.com

____________________________________________________________________

 

Les dépêches quotidiennes de l’Agence Artibonitienne de Presse (AAP) sont désormais disponibles sur le www.aaphaiti.com

Les autorités s’efforcent de pacifier la commune de Saint-Michel de l’Attalaye

Gonaïves, 22 avril  2013 –(AAP)- Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Gonaïves (département de l’Artibonite), Enock Géné Génélus, a confirmé lundi qu’une équipe du Bureau de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS) a été dépêchée à Saint-Michel de l’Attalaye (Artibonite) pour tenter de mettre un terme au climat d’insécurité dans cette commune.

Depuis plusieurs mois, Saint-Michel de l’Attalaye constitue le repère de bandits armés et de dealers de drogue qui sèment la terreur et défient les autorités policières et judiciaires.

Selon le chef du parquet des Gonaïves, les policiers avaient pour mission spécifique de traquer et mettre la main au collet des présumés bandits et narcotrafiquants.

« Le dossier de Saint-Michel de l’Attalaye se trouve entre les mains des plus hautes autorités du pays», a fait savoir le commissaire du gouvernement.

Au cours de leur intervention, les membres du BLTS n’ont procédé à aucune arrestation, a indiqué Enock Génélus, ajoutant que les policiers resteront sur place jusqu’à l’éradication du climat d’insécurité.

Le commissariat de police de Saint-Michel de l’Attalaye fonctionne avec un effectif réduit, le bâtiment logeant cette institution est dans un état déplorable et les chambres à coucher sont mal équipées.

Par ailleurs, le commissaire du gouvernement s’est félicité de la décision des autorités municipales de faire le tribunal de paix dans un ancien bâtiment de la mairie.

AAP, 22 avril 2013

 

Des organisations de femmes des Gonaïves dénoncent un complot ourdi, selon elles, par Youri Latortue visant la révocation de la coordonnatrice départementale du MCDF

 

Gonaïves, 22 avril 2013-(AAP)- La Plate-forme des Organisations de Femmes pour l’Avancement de la Commune des Gonaïves (POFACGO) a organisé lundi un sit-in sur la place Boisrond Tonnerre, communément appelée place bouteille, pour renouveler son soutien à la Coordonnatrice départementale de l’Artibonite du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits de la Femme (MCFDF), Mme Netlande Pierre Dérius.

Cette manifestation pacifique fait suite à une rumeur faisant croire que la Titulaire du MCFDF, Mme Yanick Mézil, serait l’objet de grandes pressions de la part des barrons du pouvoir  pour forcer Mme Netlande Pierre Dérius à quitter son poste.

Les initiatrices de ce mouvement ont accusé l’ancien sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, d’être à l’origine de cette tentative.

« Gonaïves n’a pas de problèmes de dirigeants. Tout ce qui nous manque c’est de l’encadrement », ont-elles déclaré.

Les protestataires promettent de contrecarrer ce plan qu’elles jugent « macabre » car, soulignent-elles, M. Latortue ne fait que banaliser les valeurs de la cité de l’indépendance.

Les trente-sept (37) organisations faisant partie de la POFACGO menacent de donner une nouvelle dimension à leur mouvement si le conseiller spécial du chef de l’Etat persiste dans sa démarche.

AAP, 22 avril 2013 

*** Les pluies diluviennes qui se sont abattues dimanche sur la ville des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont inondé divers quartiers dont la Ruelle Dupiton, Bois d’hommes, Gatereau 1 et Descahos. L’un des maire-adjoints de la ville, Marc Edouard Désir, a annoncé que des démarches sont en cours en vue d’accompagner les habitants des quartiers à risque de la ville. Il annonce également que des mesures seront adoptées contre certaines personnes qui s’amusent à jeter les détritus dans les canaux d’évacuation.

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |