Nouvelles du 05 avril 2013 »

 Nouvelles du 05 avril 2013

4/5/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: aapgonaives.jimdo.com

___________________________________________________________________

 

L’Agriculture va mal dans la 3ème section communale des Gonaïves

 Gonaïves, 5 avril 2013-(AAP)- Le président de l’Organisation Paysanne pour la Reconstruction de Dociné-Saint-Martin (bas-Bayonnais/3ème section communale des Gonaïves),  Jean WislerMondestin,  a fait état jeudi des problèmes auxquels les planteurs de cette localité sont confrontés.

M. Mondestin a notamment cité la sécheresse et un insecte dénommé « zenglendo » qui empêchent les agriculteurs de pratiquer leur activité. Une situation qui engendre la malnutrition chez les jeunes, les moins-jeunes et les adultes.

Les planteurs de Dociné-Saint-Martin cultivent les légumes, les haricots, le sorgho (petit-mil), le riz  et  le maïs.

Selon Jean Wisler Mondestin, la présence de cet insecte ravageur contre lequel aucun insecticide n’est efficace, oblige les paysans à abandonner certaines cultures parmi lesquelles la Tomate.

M. Mondestin déplore également le fait qu’aucun accompagnement technique ne soit accordé  aux paysans qui en ont grand besoin, dit-il, pour améliorer leurs cultures.

Par ailleurs, le président de l’Organisation Paysanne pour la Reconstruction de Dociné-Saint-Martin a attiré l’attention sur la coupe abusive des arbres fruitiers particulièrement les manguiers pour produire le charbon de bois.

« La situation s’aggrave de jour en jour avec la détérioration des conditions économiques de la population », a déclaré M. Mondestin qui dénonce l’inaction des autorités judiciaires pour contraindre les paysans à respecter les arbres.

Dans le domaine de l’élevage, Jean Wisler Mondestin,  a fait état d’une épidémie de charbon qui frappe les animaux de la zone.

Il souhaite qu’une campagne de vaccination soit débutée sous peu pour combattre cette maladie contagieuse qui commence à attaquer les habitants de la région.

Une infirmère du centre de santé de Poteau (4ème section communale des Gonaïves), Cathia Métayer, a déclaré avoir diagnostiquée de nombreux cas de personnes souffrant de la maladie du charbon dans cette localité.

AAP, 5 avril 2013

 

Le Ministre de l’Agriculture dans la ligne de mire des organisations de planteurs de la plaine des Gonaïves

Gonaïves, 4 avril 2013-(AAP)- Des organisations de Planteurs de la Plaine des Gonaïves (département de l’Artibonite) dont le Groupement pour le Développement de Souvenance (GDS) et l’Association des Irrigants de la Zone 3 (AIZ3) ont réclamé la révocation du Ministre de l’Agriculture, Jacques Thomas, qui selon elles, constitue un handicap pour la réalisation des projets à haute intensité de main d’œuvres annoncés par le gouvernement Martelly/Lamothe.

Au cours d’une conférence de presse, le responsable de l’Association des Irrigants de la Zone 3, Kénol Durogène, a déclaré accorder un délai de vingt quatre (24) heures au Président Joseph Michel Martelly pour mettre un terme à la dérive provoquée, selon lui, par M. Thomas dans le département de l’Artibonite.

Il accuse également le Ministre de l’Agriculture de travailler au détriment de la production agricole haïtienne et du gouvernement.

Kénol Durogène a annoncé pour la semaine prochaine le début d’un vaste mouvement au niveau départemental pour forcer le chef de l’Etat à satisfaire les revendications des planteurs. Il réclame le soutien du député de la commune, Sadrac Dieudonné, dans le cadre de ce mouvement qui vise également à dénoncer la lenteur enregistrée dans l’exécution des projets annoncés par le Ministère de l’Agriculture pour soulager la misère de la population.

Le responsable de l’AIZ3 a tiré à boulets rouges sur l’actuel Directeur de l’Organisation pour le Développement de la Vallée de l’Artibonite (ODVA), Kénel Francisque, ainsi que sur le Directeur départemental de l’Agriculture, Agr. Eddie Charles.

Pour sa part, le coordonnateur du Groupement pour le Développement de Souvenance, Thony Durogène, a dénoncé ce qu’il appelle la légèreté avec laquelle le ministre de l’Agriculture exécute les projets d’urgence récemment lancés dans la plaine des Gonaïves. 

Thony Durogène a indiqué que le comportement du titulaire du ministère de l’agriculture fait partie d’un complot visant  à soulever le peuple contre le chef  de l’Etat.

De son coté, le président de la commission communale de l’Estère (commune de l’Artibonite), Michelet Jean Jacques, s’est félicité du travail réalisé par le Ministre de l’Agriculture ainsi que par le Directeur de l’ODVA. 

Michelet Jean-Jacques a surtout mis l’accent sur les travaux de curage des canaux d’irrigation de la commune.

Il dit souhaiter que les canaux secondaires soient également curés.

AAP, 5 avril 2013

 

Le parquet des Gonaïves soutient  les commissaires du gouvernement agressés

Gonaïves, 5 avril 2013-(AAP)- Le parquet des Gonaïves (département de l’Artibonite) a  observé vendredi un arrêt de travail de deux heures pour réclamer le respect des droits de tous les commissaires du gouvernement à travers le pays.

Le chef du parquet des Gonaïves, Me Enock Génélus, a indiqué que cet arrêt de travail entre dans le cadre d’un mouvement de sensibilisation des parquetiers de la république, en signe de soutien aux commissaires du gouvernement de Jérémie (Grand-Anse) et de Miragoâne (Nippes), récemment agressés par des individus.

Me Génélus a annoncé pour bientôt la création d’une association des commissaires du gouvernement de la république. Cette association aura pour mission de défendre les intérêts de tous les chefs de parquets du pays, a-t-il fait savoir.

Le commissaire du Gouvernement de Miragoâne (département des Nippes), Me Jean René Francisco, a été tabassé lundi par des individus qui ont aussi désarmé le policier attaché à sa sécurité.

L’arme de service du policier, un revolver de calibre 9 millimètres, a été emporté par la foule.

Le 30 novembre 2012, le domicile du commissaire du gouvernement de Jérémie (Grande-Anse),  Antoine Rosny Saint-Louis,  a été la cible d’une foule en colère qui l’accusait de s’être opposé à un mouvement de revendications organisé dans la cité des poètes pour réclamer l’achèvement des travaux de construction du tronçon de route Cayes (Sud)/Jérémie.

AAP, 5 avril 2013

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |