Nouvelles du 4 mars 2013 »

 Nouvelles du 4 mars 2013

3/4/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: aapgonaives.jimdo.com

_________________________________________________

 

Haïti/Elections : la MINUSTAH est disposée à supporter le gouvernement, selon un cadre de cette institution dans l’Artibonite

Gonaïves, 4 mars 2013-(AAP)- Le chef civil de la Mission des Nations-Unies pour la région Artibonite, Mme Narebat Nancaïa Inschasso,  a renouvelé lundi la volonté de la MINUSTAH d’accompagner les autorités haïtiennes dans la réalisation des prochaines élections.

Des élections législatives, municipales et locales devraient organiser dans le pays pour compléter le Sénat de la République et renouveler les collectivités territoriales.

« Comme toujours, la MINUSTHA est disponible pour donner son appui  logistique et sécuritaire pour l’organisation des Elections », a déclaré Mme Intchasso.

« On est là pour aider le gouvernement. Si ce dernier sollicite notre aide, comme d’habitude, nous sommes disposées à apporter notre assistance pour la  réalisation des élections », a-t-elle encore souligné.

Narebat Nancaïa Inschasso  a rappelé qu’il revient au gouvernement et au Conseil Electoral d’organiser les élections.

Selon Mme Inschasso, le mandat de la MINUSTAH consiste également à collaborer avec les autorités haïtiennes en vue du bon fonctionnement des institutions.

Pour sa part, le secrétaire général du comité de la société civile des Gonaïves, M. Henriquez Auguste, a dénoncé l’absence de volonté des autorités haïtiennes dans la mise en place de l’institution chargée d’organiser les prochaines élections.

M. Auguste qualifie de « malhonnêtes » les trois pouvoirs de l’Etat (l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire) qu’il accuse de vouloir faire passer les intérêts de groupes avant ceux de la collectivité.

«Les haïtiens doivent comprendre quand il s’agit de défendre les grands dossiers de la nation qu’il faut mettre de côté les intérêts de clans ou de partis », a-t-il déclaré.

AAP, 4 mars 2013

 

Les étudiants de l’Ecole de droit des Gonaïves  protestent contre la mauvaise administration de l’institution

 

Gonaïves, 4 mars 2012-(AAP)- Les étudiants de la section Administration, Economique et Sociale (AES) de l’Ecole de Droit et des Sciences Economiques des Gonaïves (EDSEG) ont organisé lundi un sit-in sur la cour de l’institution pour protester contre la mauvaise gestion de cette entité de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH).   

 

Les étudiants de l’Ecole de droit des Gonaïves (département de l’Artibonite) sont en grève depuis deux semaines environ.

 

Les protestataires demandent aux responsables de la faculté de résoudre le problème de badges d’identification des étudiants.

 

Ils dénoncent également la corruption qui gangrène l’institution et  l’insalubrité de l’espace.

 

L’un des instigateurs du mouvement de protestation, Strovensky Jean-Baptiste, a estimé anormal que l’EDSEG fonctionne dans des conditions aussi déplorables.

 

« Nous avons tenté à maintes reprises de trouver une issue à cette crise », a lâché Strovensky Jean-Baptiste qui dit déplorer le laxisme des responsables de la faculté.

 

S’appuyant sur certains articles du règlement intérieur de l’Ecole de Droit et des Sciences Economiques, les étudiants invitent le doyen, Me Mécène Jean-Louis, à prendre ses responsabilités.

 

Les étudiants déclarent accorder un délai de sept (7) jours aux responsables du décanat de la faculté pour résoudre les problèmes auxquels est confrontée cette institution.

 

Ils menacent également de gagner les rues et de verrouiller l’entrée principale de la faculté si rien n’est fait pour satisfaire leurs revendications.

AAP, 4 mars 2013

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |