Nouvelles du 5 fevrier 2013 »

 Nouvelles du 5 fevrier 2013

2/5/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

 ___________________________________________________________________

 

Des dizaines d’habitants des Gonaïves réclament le renvoi de la commission communale

Gonaïves, 5 février 2013-(AAP)- Des dizaines d’habitants de la ville des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont manifesté mardi à l’initiative de l’organisation dénommée « Groupe d’Appui à la Mobilisation Effective (GAME) » pour réclamer la révocation des conseillers municipaux.

Les manifestants ont scandé des propos hostiles au président de la commission, Jean Osner Amisial, qu’ils accusent, sans fournir de preuves, d’avoir dilapidé les fonds de l’administration communale.

Ils accordent un délai de quarante-huit (48) heures au gouvernement pour prendre une décision.

Parallèlement, des manifestants proches de l’administration communale ont  dénoncé le mouvement du GAME qui, selon eux,  viserait à déstabiliser la ville.

AAP, 5 février 2013

 

Le chef du parquet des Gonaïves confirme  l’enlèvement de son fils de 19 ans en République Dominicaine

Gonaïves, 5 février 2013-(AAP)- Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Gonaïves (département de l’Artibonite), Me Enock Géné Génélus,  a informé mardi que son fils de dix-neuf (19) ans, Luc Enock Génélus,a été récemment kidnappé par des bandits en République Dominicaine où il étudie la médecine.

Interrogé par des journalistes, le chef du parquet a indiqué que  les ravisseurs (des haïtiens d’origine) lui ont exigé une rançon de 25.000 dollars américains pour la libération du jeune Luc Enock. 

Enock Géné Génélus a informé que la police dominicaine a procédé à l’arrestation de deux (2) des présumés bandits.

Selon le chef du parquet des Gonaïves, les bandits qui ont kidnappé et torturé son fils font parti d’un gang qui a des ramifications tant en Haïti qu’en République Dominicaine.

Les deux présumés kidnappeurs (originaires des Gonaïves et de Lascahobas) arrêtés dans le cadre de cette affaire ont été entendus lundi après-midi  par le procureur de la ville de Santo-Domingo.

Par ailleurs, le commissaire du gouvernement des Gonaïves a démenti les rumeurs selon lesquelles il se serait refugié en République Dominicaine après les manifestations organisées par des habitants du quartier populaire de Raboteau pour réclamer la libération de Jerry Bien-aimé, reconnu coupable dans l’assassinat du journaliste/enseignant Alix Joseph.

Les manifestants accusent le commissaire du gouvernement d’avoir condamné sans preuves Jerry Bien-aimé.

Alix Joseph a été tué de onze (11) projectiles dans la nuit du 16 au 17 mai 2007.

Enock Géné Génélus rejette également avoir été désarmé par un bandit à Descahos (quartier populaire des Gonaïves).

AAP, 5 février 2013

 

*** Un responsable du comité du carnaval 2013 aux Gonaïves (département de l’Artibonite) a confirmé mardi que le gouvernement Martelly/Lamothe a débloqué un montant d’un million (1.000.000) de gourdes pour l’organisation du carnaval dans la Cité de l’Indépendance. L’Etat central avait promis une enveloppe d’un  million 500 mille gourdes. Le budget prévisionnel du comité du carnaval 2013 était de neuf (9) millions de gourdes.

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |