Nouvelles du 30 janvier 2013 »

 Nouvelles du 30 janvier 2013

31/1/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: aapgonaives.jimdo.com

________________________________________________________

 

Fin de mission pour le représentant de la « Région Ile de France » aux Gonaïves

 

Gonaïves, 30 Janvier 2013-(AAP)-  Le représentant de la « Région Ile de France » aux (Gonaïves), M. Mathieu Gamba, dont la mission est arrivée à thème ce mois de Janvier, a dressé mercredi un bilan positif des quatre (4) années qu’il vient de passer à la tête de cette mission de coopération française dans le haut-Artibonite.

Dans une interview à l’AAP, M. Gamba,  a déclaré avoir collaboré avec des responsables municipaux, des administrateurs des sections communales et d’autres responsables locaux.

Mathieu Gamba s’est félicité du caractère professionnel et de l’honnêteté  des relations qu’il a développées avec les autorités locales et plusieurs cadres de la commune.

« C’est avec un sentiment de tristesse que je vais laisser la ville des Gonaïves », a déclaré M. Gamba, ajoutant qu’il a été physiquement fatigué en raison notamment des tâches à accomplir dans cette ville qui exige beaucoup.

Par ailleurs, le représentant de la Région Ile de France a indiqué que cinq (5) bibliothèques communautaires et cinq (5) pôles de vie (bureau logeant les CASECs et ASECs) ont été construits dans les sections communales de Bayonnais (3ème section), Poteau (4ème  section), Pont-Tamarin (1ère section), Labranle (5ème section) et Bassin- Mangnan (2ème section).

Selon Mathieu Gamba, des salles de classes ont été également construites par la mission à Tarasse et à Souvenance (deux localités de la première section des Gonaïves).

Pour sa part, un ancien consultant à la mairie de Gonaïves, Gary Dupiton, s’est félicité du travail réalisé par la Région Ile de France dans la commune des Gonaïves.

Selon Gary Dupiton,  Région Ile de France a participé à l’élaboration du plan local d’urbanisme de la ville dans le cadre d’un accord de coopération.

Cette institution a permis à la ville de bénéficier des promesses de fonds venant de divers organismes de financement européens dont l’Agence Française de Développement (AFD) en vue  de l’application de ce plan.

L’Agence France de Développement a promis une enveloppe de 4.5 millions de dollars américains, alors qu’un organisme travaillant dans le domaine de l’environnement avait disposé de 1.2 millions de dollars pour la protection des ravins et des montagnes.

Gary Dupiton a déploré le fait que ces fonds soient désaffectés par les organismes de financement en raison du laxisme et de la passivité des actuels dirigeants de la mairie.

AAP, 30 janvier 2013

 

Le Ministère à la Condition Féminine organise un atelier de discussions en vue de la finalisation de la politique d’égalité Hommes/Femmes

 

Gonaïves, 30 Janvier 2013-(AAP)-  La coordination départementale du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits de la Femme (MCFDF) dans l’Artibonite a organisé mercredi  un atelier d’échange et de discussion aux Gonaïves en vue de finaliser la politique d’égalité Hommes/Femmes.

 

Selon la coordonnatrice adjointe des maisons de femmes au MCFDF, Mme Rachelle Louissaint, les travaux sur l’égalité des genres ont été débuté depuis l’année 2008 sous l’administration de Mme Marie Laurence Jocelyn Lassègue.

 

Mme Louissaint a indiqué qu’il était nécessaire de réunir les différents secteurs du département pour recueillir leur point de vue autour de cette politique publique.

 

De son côté, la coordonnatrice départementale du MCFDF dans l’Artibonite, Mme Nétlande Pierre Dérilus, a fait savoir que l’accent a été mis sur les domaines de l’éducation, de la santé, de la participation politique, de  l’emploi, de l’économie et de l’Etat de droit.

 

«On souhaite que les femmes et les garçons du département soient le même piédestal et cela, dans tous les secteurs d’activités» a lancé Mme Dérilus.

 

Pour leur part, les participants ont félicité les organisateurs pour cette initiative qui, selon eux, contribuera à donner une nouvelle orientation à la « condition de vie des femmes dans la société ».

 

«La mise en place d’une politique d’égalité Hommes/Femmes dans le pays va faciliter le respect des droits de toutes les femmes », a déclaré Mme Marie Annette D. Oxéus, représentante de l’Union des Femmes pour l’Avancement de la Petite-Rivière de l’Artibonite (UFAPRA) et de l’Organisation des Femmes Paysannes du Bas-Artibonite (OFPBA).

 

Des représentants de l’Etat, des organisations de femmes et de la société civile ont pris part à cette activité.

AAP, 30 janvier 2013

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |