Nouvelles du 23 janvier 2013 »

 Nouvelles du 23 janvier 2013

24/1/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: aapgonaives.jimdo.com

 ________________________________________________________

 

Affaire Pétonne Narcisse : Sept (7) personnes dont Arnold Christian seront traduites par-devant un tribunal criminel, selon l’ordonnance du juge d’instruction

 

Gonaïves, 23 janvier 2013-(AAP)- Le juge d’instruction en charge du dossier de l’assassinat de M. Pétonne Narcisse, Pierre Michel Denis, a remis son ordonnance au commissaire du gouvernement de la juridiction, Me Enock Géné Génélus, pour son réquisitoire définitif,  a appris  mercredi l’AAP.

En vertu de cette ordonnance, sept (7) personnes parmi lesquelles, l’ancien directeur départemental du Ministère de l’Education Nationale aux Gonaïves, Arnold Christian, seront traduites par-devant un tribunal criminel.

Le chef du parquet de la cité de l’indépendance  a précisé que l’avocat d’Arnold Christian a décidé d’interjeter appel.

Selon Enock Génélus, l’affaire a été envoyée à la cour d’appel pour les suites légales nécessaires.

« J’ai été provisoirement dépossédé de cette affaire, en attendant la décision de la cour d’appel », a déclaré Me Génélus.

Pour sa part, l’avocat de M. Christian, Guy Jacob Latortue, a déclaré avoir les garanties que son client allait bénéficier d’un non lieu.

Me Latortue se dit étonné par l’ordonnance du juge d’instruction qui, selon lui, ne disposait d’aucune preuve de la culpabilité de M. Christian dans l’assassinat de Pétonne Narcisse.

Selon Me Latortue, les auteurs matériels n’ont jamais dénoncé Arnold Christian comme étant l’auteur intellectuel de l’assassinat.

Guy Jacob Latortue dénonce par ailleurs une nouvelle tendance des juges de la juridiction des Gonaïves visant, dit-il,  à fabriquer des preuves contre des présumés coupables.

Pétonne Narcisse a été assassiné le samedi 18 Aout 2012 par des individus armés alors qu’il se trouvait dans son commerce situé au rez-de-chaussée de sa maison privée,  sur la route de l’ODPG aux Gonaïves.

AAP, 23 janvier 2013

 

La responsable régionale de la MINUSTAH dresse le bilan des projets réalisés par cette institution  dans le département de l’Artibonite

Gonaïves, 23 janvier 2013-(AAP)- La responsable du bureau régional de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), Narebat Nancaia Intchasso, a dressé mercredi le bilan des différents projets réalisés par cette institution dans le département de l’Artibonite au cours de  l’année 2012.

Selon Mme Intchasso, les principales communes ayant bénéficié de ces projets qui visent à accompagner les autorités locales sont Gonaïves (Haut-Artibonite), Saint-Marc (Bas-Artibonite) et Saint-Michel  de l’Attalaye.

 « Le bureau régional de la MINUSTAH a collaboré avec les autorités du département et les membres de la société civile  dans plusieurs domaines notamment la politique publique, le renforcement institutionnel et les droits de l’homme », a déclaré Narebat Nancaia Intchasso.

Dans le cadre de cette coopération, a-t-elle expliqué, 1500 personnes dont des responsables de Conseils d’Administration de Sections Communales (CASECs), des Assemblées de Sections Communales (ASECs), des maires et des membres de la société civile ont bénéficié des séances de formation sur le droit à l’éducation, à la santé, à la nourriture et sur la protection de l’environnement.

Dans le domaine de la justice, la MINUSTAH a contribué à la construction de cinq (5) tribunaux de paix. Ces constructions sont réalisées  à  Bayonnais (3ème section communale des Gonaïves) et dans les communes de l’Estère, Desdunes, Terre-Neuve et Verettes.

Vingt-sept (27) autres projets ont été notamment exécutés dans les domaines de  l’électricité, des infrastructures routières et de l’eau potable, d’après la responsable du bureau régional de la MINUSTAH.

En ce qui concerne la réduction de la violence communautaire, un ensemble de quatorze (14) projets ayant coûté trois (3) millions de dollars américains ont été réalisés.  

Un total de 60.000 dollars américains a été également investi dans la réalisation de vingt  quatre (24) autres projets concernant la sensibilisation.

Narebat Nancaia Intchasso a annoncé que cette coopération sera renforcée au cours de l’année 2013.

Selon Mme Intchaso, l’accent sera mis sur la lutte contre la détention préventive prolongée.

AAP, 23 janvier 2013

 

 

 

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |