Nouvelles du 9 janvier 2013 »

 Nouvelles du 9 janvier 2013

1/9/2013

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti
E-mail: aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com
Web Site: aapgonaives.jimdo.com

_______________________________________________

 

Le premier sénateur de l’Artibonite appelle à une rébellion citoyenne en Haïti

Gonaïves, 9 Janvier 2013 –(AAP)- Le premier sénateur de l’Artibonite, François Anick Joseph, a appelé à une rébellion citoyenne en Haïti pour forcer le gouvernement Martelly/Lamothe à prendre ses responsabilités devant les problèmes de tout ordre auxquels est confronté le pays.

« Dans le cadre de cette rébellion citoyenne, les citoyens vont secouer le joug du mal développement d’Haïti », a déclaré le sénateur.


Par ailleurs, le parlementaire dit souhaiter la mise en place d’une politique sociale visant à poser les problèmes réels de la population notamment dans le domaine de la santé.

François Anick Joseph a déploré que la malaria soit une maladie endémique dans toutes les régions d’Haïti.

« La santé, l’éducation, la sécurité, les allocations familiales, etc. sont des droits sociaux », a lancé le sénateur, ajoutant que ceux qui ne bénéficient pas de ces droits ne sont pas des citoyens.
AAP, 9 janvier 2013



Un insecte inconnu s’apparentant à la punaise verte s’attaque aux plantations de riz dans la vallée de l’Artibonite

 

Gonaïves, 9 Janvier 2013 –(AAP)- L’ancien maire de la commune de Grande-Saline (Artibonite), Hérold Roméus, a indiqué mercredi qu’un insecte inconnu présentant les mêmes caractéristiques que la « punaise verte » s’attaque aux plantations de riz dans diverses localités de la Vallée de l’Artibonite.


Selon Hérold Roméus, les insectes s’attaquent aux fleurs des épillets dans lesquels se cachent les grains de riz en formation notamment à Chevreau Lombard, Poteneau, Théllard, Latapie, Douin, Rossignol et Dofine.

L’ancien maire de Grande-Saline souhaite l’intervention rapide des responsables du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) pour aider les planteurs à combattre ces insectes ravageurs du riz.

Il dit également souhaiter qu’une étude bioécologique soit effectuée sur cet insecte en vue de déterminer son origine.

Selon des informations non encore confirmées par l’AAP, le Ministère de l’Agriculture aurait déjà débloqué un montant de 800 mille gourdes pour combattre ces insectes.
AAP, 9 janvier 2012

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |