Nouvelles du 12 decembre 2012 »

 Nouvelles du 12 decembre 2012

12/12/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

42 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti

E-mail: aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Web Site: aapgonaives.jimdo.com

__________________________________________________________

 

Crise à la DDEA : des organisations d’enseignants des Gonaïves appellent  les autorités à  intervenir

 

Gonaïves, 12 décembre  2012 –(AAP)- Des organisations d’enseignants des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont invité mercredi les responsables du Ministère de l’Education Nationale à intervenir pour résoudre la crise qui sévit à la direction départementale de l’Artibonite depuis plus d’un mois.

 Des contractuels et membres du petit personnel ont bloqué mardi l’accès à la Direction Départementale de l’Education Nationale aux Gonaïves pour réclamer le paiement de quinze (15) mois d’arriérés de salaire. Les protestataires réclament également leur lettre de nomination.

Un reporter de l’AAP a constaté que l’entrée principale de l’institution est restée fermée ce mercredi. Une situation qui paralyse les activités à la direction départementale du Ministère de l’Education.

Au cours d’une conférence de presse, le responsable de la plate-forme des Syndicats d’enseignants des Gonaïves, Fritzner Aurélien, a dénoncé le laxisme des responsables de l’Education qui, selon lui, n’auraient rien pour satisfaire les revendications des contractuels.

Fritzner Aurélien a rendu le Ministre de l’Education, Pierre Vanneur, responsable du pourrissement de la situation parce qu’il aurait dû intervenir pour résoudre ces problèmes qui ne datent pas d’aujourd’hui.

Le responsable de la plate-forme des syndicats d’enseignants impute ce mouvement à l’absence d’un directeur départemental à la tête de l’institution.

Pour sa part, le coordonnateur régional de l’Union Nationale des Normaliens et Educateurs Haïtiens (UNNOEH), Ecol Renoit, a déclaré que le mouvement des contractuels devrait interpeller la conscience de tous les citoyens du département.

Selon Ecol Renoit,  l’ensemble de la population est pénalisée par ce mouvement dû, selon lui, à la mauvaise foi des responsables.

Le responsable de l’UNNOEH invite tous les secteurs du département à se joindre avec les contractuels pour que cette injustice soit réparée par les autorités constituées.

Il annonce un mouvement concerté de l’ensemble des travailleurs de l’éducation lors de la commémoration des festivités du 1er janvier prochain aux Gonaïves.

AAP, 12 décembre 2012

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |