Nouvelles du 10 decembre 2012 »

 Nouvelles du 10 decembre 2012

10/12/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves/Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail :aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

__________________________________________________________________

 

Les autorités judiciaires et policières des Gonaïves présentent six (6) présumés bandits

 

Gonaïves, 10 décembre 2012-(AAP)- Les autorités judiciaires et policières des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont présenté lundi à la presse trois (3) individus qui seraient impliqués dans diverses infractions dont des vols de véhicules, viol, etc.


Il s’agit de Joseph Marckenson (chauffeur et mécanicien demeurant à Port-au-Prince), Sérat Jerry et Moise Estilien (chauffeur de taxi moto). Ils seraient membres d’un réseau de bandits évoluant à Lapierre (2ème section des Gonaïves).

Le commissaire du gouvernement près le tribunal civil des Gonaïves, Me Enock Génélus, a indiqué que ces présumés bandits ont braqué plusieurs véhicules de transport en commun, des voitures privées et violé de nombreuses femmes.

Un pick-up Toyota de couleur grise, immatriculée TP 24428, a été retrouvé en possession de Joseph Marckenson à Santo 3 (département de l’Ouest). Ce véhicule qui assurait le trajet Bon repos/Centre-ville aurait été volé aux Gonaïves.

Une motocyclette a été également confisquée par la police, selon Me Enock Géné Génélus.

Six (6) membres de ce gang ont été interpellés par la police.

Le chef de fil de ce réseau de bandits, le nommé Paul Arnold, est activement recherché par la justice et la police des Gonaïves. 

AAP, 10 décembre 2012

 

Les marchands de téléphones se trouvant sur la place d’armes des Gonaïves refusent de vider les lieux

 

Gonaïves, 10 décembre 2012-(AAP)- La mairie des Gonaïves (département de l’Artibonite) a tenté en vain lundi de déplacer les marchands de téléphones portables qui occupent la place d’armes.


Les marchands se montraient très réticents face à cette décision qu’ils qualifient de « méchanceté ».

Ils ont déploré l’attitude d’un chauffeur de camion de la mairie qui a écrasé une table garnie de téléphones et d’autres gadgets électroniques.

Malgré l’intervention du président de la commission communale, Jean Osner Amisial, les contrevenants ont refusé d’obtempérer. Au contraire, ils exigent qu’un espace leur soit aménagé avant de les déguerpir. 

Cette proposition est rejetée d’un revers de main par M. Amisial, soulignant que plusieurs marchés sont disponibles dans la ville.

Après plusieurs minutes de d’échanges entre les agents municipaux et les marchands, quelques agents de l’Unité de Maintien d’Ordre (UDMO) étaient intervenus pour calmer la tension.
AAP, 10 décembre 2012

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |