Nouvelles du 20 Novembre 2012 »

 Nouvelles du 20 Novembre 2012

21/11/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos Gonaïves, Haïti

Te : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

 __________________________________________________________________

 

La police des Gonaïves présente à la presse huit (8) présumés bandits

 

Gonaïves, 20 Novembre 2012-(AAP)- Les autorités policières des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont présenté mardi à la presse huit (8) individus qui seraient impliqués dans des actes de vol, viol, escroquerie et d’associations de malfaiteurs.

Le commissaire principal de la police des Gonaïves, Berson Soljour, a indiqué que trois (3) nouvelles personnes qui seraient de mèches avec les membres du gang de Jubilé (quartier populaire), récemment démantelé, ont été interpellées à Saint-Marc (bas-Artibonite), en collaboration avec la police et la justice de cette ville.

De nombreux appareils de sonorisation et un pick-up qui assurait le transport de ces matériels ont été également saisis dans le cadre de cette opération, a déclaré M. Soljour.

Le chauffeur du véhicule en question, un nommé Floréal Viléus Fleurant, est activement recherché par la police.

Deux autres individus dont Estimé Gardy (38 ans) qui rançonnaient continuellement les passagers sur la route de  Lapierre, deuxième (2ème) section communale des Gonaïves ont été interpellés par la police.

Le nommé Clonel Fleurinord, un escroc qui se faisait passer pour un médecin gynécologue a été également mis au arrêt par les autorités policières.

Par ailleurs, le commissaire principal de la police des Gonaïves a informé qu’une  Brigade d’Intervention (BI) a été créée au commissariat pour secourir rapidement  les gens en difficulté.

 AAP, 20 Novembre 2012

 

La direction régionale de l’Institut du Bien-être  Social  commémore le 23ème anniversaire de l’adoption de la convention relative aux droits de l’enfant

 

Gonaïves, 20 Novembre 2012-(AAP)- La direction régionale de l’Institut du Bien-être Social  (IBESR) aux Gonaïves (département de l’Artibonite) a commémoré mardi le 23ème anniversaire de l’adoption de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant (CIDE), sous le thème « Timoun se boujon lespwa (les enfants sont les bourgeons de l’espoir) ».

Cette convention a été votée par l’Assemblée Générale des Nations-Unies le 20 Novembre 1989  et adoptée par l’Etat haïtien en 1994.

Selon le responsable de l’institution, Jean Sinder, cette activité consiste à encadrer les enfants et à prouver à toute la population qu’il y a une chance de changer leurs conditions de vie.

 

Se basant sur cette convention qui fait de l’enfant une personne à part entière, Jean Sinder invite tout un chacun à respecter et protéger tous les enfants du pays quelque soit leur appartenance sociale.

 

Jean Sinder dit souhaiter que les droits de l’enfant soient véhiculés comme les paroles de l’évangile.

 

Par ailleurs, le responsable local de l’IBESR a dénoncé les menaces dont serait victime la direction départementale de la part des responsables des « orphelinats rouges » qui refusaient d’obtempérer aux normes établies par les autorités concernées, sous prétexte qu’ils ont la couverture de certains hommes politiques influents.

 

Jean Sinder se dit toutefois déterminer à contrecarrer tous les individus qui créent à tort et à travers des orphelinats dans l’objectif de satisfaire leurs besoins économiques.

AAP, 20 Novembre 2012

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |