Nouvelles du 8 novembre 2012 »

 Nouvelles du 8 novembre 2012

9/11/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves/Haïti

Tél : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

 ______________________________________________________________________________

 

Un membre du Parti « Ayiti An Aksyon » dément que Youri Latortue serait impliqué dans un complot contre le député des Gonaïves

 

Gonaïves, 8 Novembre 2012 –(AAP)- Un membre de la coordination régionale de Ayiti An Aksyon (AAA), Fritz Désir, a démenti jeudi les déclarations du député des Gonaïves (Artibonite), Sadrac Dieudonné selon lesquelles  l’ancien sénateur Youri Latortue aurait  fomenté un complot visant à l’assassiner.

Au cours d’une conférence de presse donnée au parlement haïtien, Sadrac Dieudonné a révélé que dans le cadre de ce complot, son nom et celui du Sénateur du nord, Moïse Jean-Charles,  seraient sur une liste de personnes à exécuter ou kidnapper à travers le pays par des proches du pouvoir en place en raison de leur farouche opposition.

Dans une interview accordée à une station de Radio locale, Radio Kiss FM, Fritz Désir dément également qu’une réunion aurait été tenue chez lui à Raboteau (quartier populaire), à cet effet, le 17 octobre dernier.

Fritz Désir a expliqué que le leader de l’AAA était en compagnie du chef de l’Etat, Joseph Michel Martelly, pendant toute la journée du 17 octobre lors des festivités commémorant le 206ème anniversaire de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines tant à Port-au-Prince (capitale) qu’à Marchand Dessalines (Artibonite).

Il s’agit, dit-il, d’une tentative du député visant à détruire l’image de l’ancien sénateur Youri Latortue.

Le responsable de la coordination régionale de l’AAA demande au député Dieudonné de porter plainte auprès du parquet des Gonaïves s’il détient des preuves relatives aux accusations qu’il a formulées.

De son côté, le président d’une organisation de base dénommée « Mains Ensemble pour le Développement d’Haïti (MEDHA) », Dorgilles Michelet, a invité les autorités judiciaires et policières à prendre acte des dénonciations du député des Gonaïves.

Il suggère aux  responsables de la justice de diligenter une enquête en vue de faire la lumière sur ce dossier.

Dorgilles Michelet a rappelé également les conditions dans lesquelles un ancien député des Gonaïves, Marc-André Diogène, a été assassiné à Port-au-Prince le 17 février 2002.

AAP, 8 Novembre 2012

 

L’affaire du policier Fontaine Petit-Frère a été déférée au cabinet d’instruction, selon le chef du parquet

Gonaïves, 8 Novembre 2012 –(AAP)- Le commissaire du gouvernement  près le tribunal de première instance des Gonaïves (département de l’Artibonite), Enock Géné Génélus, a informé jeudi que l’affaire du policier Fontaine Petit-Frère a été déféré par devant le cabinet d’instruction pour les suites légales nécessaires.

Fontaine Petit-Frère est accusé d’avoir violé une adolescente de seize (16) ans incarcérée à la prison civile de la ville.

Le commissaire du gouvernement en a profité pour démentir les informations selon lesquelles il y aurait un bras de fer entre la direction départementale de la police et le parquet autour de ce dossier.

AAP, 8 Novembre 2012

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |