Nouvelles du 6 Novembre 2012 »

 Nouvelles du 6 Novembre 2012

6/11/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves/Haïti

Tél : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

____________________________________________________________________________

 

Des prisonniers expatriés à Mirebalais depuis quelques temps seraient en difficulté

 

Gonaïves, 6 Novembre 2012 –(AAP)- Des prisonniers transférés à Mirebalais (Plateau Central) par les autorités judiciaires des Gonaïves (département de l’Artibonite) seraient en difficulté, a appris mardi l’AAP.

 

Une source proche de la prison de Mirebalais a indiqué que ces prisonniers dont certains qui sont en attente de leur libération menacent d’engager très prochainement une grève de la faim pour forcer les autorités à se prononcer sur leur dossier.

 

« La prison de Mirebalais ne fait qu’héberger les prisonniers venus des Gonaïves. Les autorités judiciaires de cette juridiction n’ont aucun pouvoir de décision en ce

qui a trait à leur libération », a déclaré la même source.

 

L’état de santé de l’un de ces prisonniers expatriés serait très critique, a encore appris l’AAP.

 

Interrogé à ce sujet, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Gonaïves, Me Enock Géné Génélus, a reconnu que quatre (4) prisonniers attendent effectivement leur libération.

 

Me Génélus promet de résoudre incessamment ce problème.

AAP, 6 Novembre 2012

 

Affaire  viol sur mineur : le dossier du policier Fontaine Petit-Frère est acheminé à l’inspection générale de la Police

 

Gonaïves, 6 Novembre 2012 –(AAP)-  Le directeur départemental de la Police de l’Artibonite (DDA), Marc-André Cadostin, a indiqué mardi que le dossier du policier Fontaine Petit-Frère, accusé d’avoir violé une adolescente de seize (16) ans à la prison civile des Gonaïves (département de l’Artibonite), doit  suivre son cours normal.

 

Selon Marc-André Cadostin, le dossier a été acheminé à l’inspection Générale de Police qui décidera de mettre le policier à la disposition de la justice.

 

« Il n’appartient pas au directeur départemental de livrer le policier fautif à la justice », a déclaré  M. Cadostin qui a fait savoir que des mesures conservatoires ont été adoptées contre ce dernier.

 

Par ailleurs, le DDA a indiqué qu’une demande formelle a été adressée à la direction générale de la police pour que Wilford Ferdinand, alias Ti Will, soit transféré aux Gonaïves pour répondre aux questions des autorités judiciaires.

 

« Nous n’attendons que le feu vert de la Direction Générale pour accompagner Wilford Ferdinand aux Gonaïves », a-t-il fait savoir.

AAP, 6 Novembre 2012

 

Un ancien Sénateur de la République rend le chef de l’Etat responsable de la dérive institutionnelle en Haïti

 

Gonaïves, 6 Novembre 2012 –(AAP)-  L’ancien sénateur de l’Artibonite, Déjean Bélizaire, a rendu mardi le président haïtien, Joseph Michel Martelly, responsable de la dérive institutionnelle dans le pays.

Interrogé par des journalistes, Déjean Bélizaire a expliqué cette dérive par la décision du chef de l’Etat de publier la constitution amendée.

Selon Déjean Bélizaire,  la publication de cette dite constitution est à l’origine du retard enregistré dans la mise en place du Conseil Electoral Permanent (CEP) pour organiser les élections législatives et municipales dans le pays.

« Les conditions ne sont pas favorables pour la création d’un CEP », a déclaré  Déjean Bélizaire qui plaide en faveur d’un consensus entre les différents secteurs concernés en vue de la mise sur pied d’un Conseil Electoral Provisoire avec pour mission de réaliser les élections pour le tiers (1/3) du Sénat et les collectivités territoriales.

Par ailleurs, l’ingénieur Déjean Bélizaire a salué la décision  du gouvernement de prélever des taxes de l'ordre de 2% sur les salaires des employés des secteurs privé et public pour alimenter la Caisse d’Assistance Sociale (CAS) et le fonds d’urgence pour les catastrophes naturelles.

« Quand le pays est en difficulté, c’est tous les citoyens qui doivent s’unir pour résoudre le problème », a déclaré l’ancien parlementaire qui souhaite que des mesures d’austérité soient adoptées pour réduire les gaspillages et les dépenses inutiles.

AAP, 6 Novembre 2012

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |