Nouvelles du 16 Octobre 2012 »

 Nouvelles du 16 Octobre 2012

16/10/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves/Haïti

Tél : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

 _________________________________________________________________________

 

La mairie des Gonaïves annonce l’adoption de mesures visant à redorer le visage de la ville

Gonaïves, 16 octobre 2012 –(AAP)- La mairie des Gonaïves (département de l’Artibonite) a  annoncé mardi l’adoption d’un ensemble de mesures visant à redorer  le visage de la cité de l’indépendance.

Il s’agit notamment de quatre (4) arrêtés communaux réglementant la circulation des motocyclettes, les points de stationnement des véhicules publics, le lavage manuel ou à pression des véhicules à travers les rues de la ville et l’élevage libre des animaux.

« Il est formellement interdit de pratiquer le lavage des véhicules sur la chaussée, sur les trottoirs et dans les canaux d’évacuation bordant les rues. De telles pratiques doivent se faire désormais dans des stations de lavage (Car Wash) », précise l’Article 1er  de l’arrêté communal.

L’interdiction est également faite à tous les chauffeurs de motocyclettes et de véhicules de porter des tenues indécentes (Pantalon court, Sandales, maillots sans manches…), d’utiliser le téléphone portable et le baladeur (walkman) au volant.

Les animaux circulant dans les rues de la ville et dans les sections communales seront capturés vifs ou morts pour être remis soit à la prison civile des Gonaïves, soit aux hôpitaux ou aux asiles communaux pour nourrir les prisonniers, les malades et les indigents. Tandis que, les animaux de gros bétail capturés vifs seront vendus aux enchères au profit de la commune.

« Des capteurs d’animaux seront recrutés. Ils seront placés dans chaque quartier de la ville » a indiqué le président de la commission communale, Jean Osner Amisial.

L’obligation est également faite aux propriétaires de banques de borlette et aux marchands de ne pas « placer des guérites de borlette et d’exposer des marchandises sur les trottoirs, sur les places publiques et aux devantures des maisons servant de trottoirs ».

Selon Jean Osner Amisial, ces mesures sont prises pour permettre à la cité de l’indépendance  de retrouver sa beauté et sa fierté.

M. Amisial a souligné que toute personne qui ne respecte pas ces mesures sera punie conformément aux lois en vigueur.

AAP, 16 Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |