Nouvelles du 15 Octobre 2012 »

 Nouvelles du 15 Octobre 2012

16/10/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves/Haïti

Tél : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

 ________________________________________________________

 

Inauguration de deux écoles nationales aux Gonaïves

Gonaïves, 15 octobre 2012 –(AAP)- Deux Ecoles Nationales ont été inaugurées lundi à Pont-Gaudin et Mandrin (Entrée sud des Gonaïves) par des cadres du Ministère de l’Education Nationale.

La cérémonie s’est déroulé n présence des représentants de l’Ambassade des Etats-Unis en Haïti, de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) et du Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES).

Ces écoles préfabriquées ont été construites par le programme d’Assistance humanitaire du commandement sud de l’Armée américaine.

La construction de Pont-Gaudin, une extension d’une superficie de 3.900 pieds carrés,  comprend une (1) salle administrative, un (1) auditorium, un (1) dépôt et six (6) salles de classes ayant une capacité d’accueil de quarante (40) élèves. Alors que celle de Mandrin mesure 3.300 pieds carrés  et abrite huit (8) salles de classes, un (1) auditorium et un (1) centre de santé.

D’après le directeur du Génie Scolaire du Ministère de l’Education Nationale, Joseph Lazard Accou, ces deux constructions financées par le gouvernement américain et la BID répondent aux normes internationales de la construction.

Le directeur de l’Ecole Nationale de Pont-Gaudin, Jean-Robert Sylverna, s’est félicité de la construction de ce nouveau bâtiment qui, selon lui, va permettre à plus d’enfants de recevoir le pain de l’instruction.

« On va lancer cette année, le troisième (3ème) cycle avec une classe de septième (7ème) année fondamentale, a-t-il fait savoir, ajoutant que l’école compte actuellement neuf cent six  (906) élèves pour les deux (2) vacations ».

De son coté, le directeur de l’Ecole Nationale de Mandrin, Emmanuel Eliazard, se dit heureux de ce « geste important » posé par les soldats américains.

 « Depuis sa fondation, l’établissement fonctionne dans des conditions déplorables. Grâce à ce don des soldats américains qui établissaient leur base dans la zone, après le passage des intempéries Hannah et Ike, nous sommes en mesure  de mieux former nos quatre cents (400) élèves » s’est réjouit M. Eliazard.

« Avec cette nouvelle école, Mandrin qui est une zone dépourvue de toutes les infrastructures de bases, a une chance d’aller vers l’avant » poursuit-il.

Dans son discours de circonstance, le directeur adjoint de l’Education dans l’Artibonite, Cayard Daniel, a insisté sur la nécessité de protéger ces nouvelles installations. En ce sens, il invite les responsables et les élèves de ces deux établissements à en faire une gestion saine.

Pour sa part, le Représentant de la BID en Haïti, Gilles Damlin, a renouvelé la volonté de son institution de contribuer activement dans le développement du pays.

Il a également informé que dans le cadre de l’amélioration du système éducatif haïtien, la BID devrait approuver avant la fin de l’année un montant de cinquante (50) millions de dollars américain.

« Investir dans l’éducation aujourd’hui c’est assurer le développement économique de demain » a-t-il martelé

Pour sa part,  le Représentant de l’Ambassade américaine en Haïti, Lieutenant-Major Tipton Richter, a indiqué que dans le cadre de ce partenariat entre les gouvernements haïtien et américain, huit (8) écoles doivent être construites à travers le pays dont quatre (4) dans l’Artibonite, deux (2) dans le sud et deux (2) dans la Grande-Anse.

Les autorités locales, le responsable de l’Enseignement secondaire au MENFP, Rénol Telfort  et  plusieurs directeurs départementaux ont également pris part à cette activité.

AAP, 15 Octobre 2012

 

*** Les responsables de la Croix-Rouge des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont décrété le 15 Octobre «  Journée du Lavage des mains ». Selon les dirigeants de cette institution, le lavage des mains est un acte citoyen et obligatoire pour rester en bonne santé. Ils demandent aux habitants des quinze (15) communes du département de l’Artibonite de se laver régulièrement leurs mains pour combattre le choléra et plusieurs autres maladies.

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |