Nouvelles du 8 septembre 2012 »

 Nouvelles du 8 septembre 2012

9/9/2012

 

 

 

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, Descahos, Gonaïves/Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail : aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

___________________________________________________________

 

La 3ème section communale des Gonaïves face à ses problèmes



Gonaïves, 8 Septembre 2012-(AAP)- La communauté de Bayonnais (3ème section communale des Gonaïves) dont la population est estimée à plus de soixante dix mille (70.000) habitants fait face à toutes sortes de problèmes et dans tous les domaines.


Selon les riverains, Bayonnais ne dispose pas de réseau routier. La route en terre battue de vingt deux (22) kms environ conduisant à cette section communale est impraticable pendant les quatre (4) saisons de l’année.

La route est poussiéreuse en temps de sécheresse. Elle est marécageuse et coupée en plusieurs endroits à l’époque des pluies.

Les personnes qui empruntent cette voie, qu’ils s’agissent des marchands, des chauffeurs de taxi-moto et des conducteurs, se plaignent de son mauvais état.

Un juge de paix travaillant dans la zone depuis plus de onze (11) ans, Me Pierre René, a indiqué que cette route représente un véritable calvaire pour les usagers.

Me Pierre René qui habite aux Gonaïves lance un appel aux responsables des Travaux Publics, Transports et Communication (TPTC) pour qu’ils interviennent sur la route.

En raison du mauvais état de la route, a-t-on appris, les trois (3) juges du tribunal de paix de Bayonnais sont contraints de travailler à tour de rôle pour éviter la fatigue.

Le tribunal de paix ne disposant pas de son propre moyen de locomotion.

La population de Bayonnais souhaite l’installation d’un sous-commissariat de police dans la zone.

Selon le juge de paix, l’absence de policiers dans la section affecte le fonctionnement normal du tribunal.

Sur le plan sanitaire, Bayonnais dispose d’un seul dispensaire avec, un auxiliaire comme employé. D’autres cliniques privées offrent leurs services à la population.

Une Unité de Traitement du Choléra (UTC) fonctionne également avec une seule infirmière.

Interrogé par l’AAP, la responsable de l’UTC, Marie Josette Désir, a indiqué que certaines fois l’unité regorge de malades du Choléra. Selon Marie Josette Désir, soixante quatre (64) cas ont été recensés au mois d’Août dernier.

La section communale de Bayonnais est dépourvue d’électricité. De nombreuses sources sont captées dans cette section, mais l’eau n’est pas traitée.

Les habitants lancent un appel à la Direction Nationale d’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) en vue d’intervenir pour chlorer l’eau des sources avant qu’elle soit consommée.

Les paysans cultivent le riz, les carottes, la tomate, les échalotes, les haricots, le maïs, le sorgho (petit-mil), etc.

Un paysan de la zone, Etienne Bénézie, membre de la Fédération des Travailleurs de Bayonnais (FTB), a indiqué que les planteurs font face actuellement à une rareté d’engrais dans la section.

Selon M. Bénézie, les paysans ont perdu leur récolte de riz en raison de cette situation.

Etienne Bénézie a fait savoir qu’avant la rareté, le sac d’engrais se vendait à 1.300 gourdes dans la section.

Le gouvernement haïtien a fixé le sac d’engrais à 900 gourdes sur tout le territoire national.

Bayonnais ne dispose pas de lycées. Cinq (5) écoles nationales desservent la population. Deux d’entre elles fonctionnent sans professeurs et dans des bâtiments qui laissent à désirer. De nombreuses écoles privées fonctionnent également dans cette localité. Il n’existe aucune école professionnelle.

Selon le coordonnateur de CASEC, Jacques Bélony, une bibliothèque communautaire construite grâce à un financement de la Région Ile de France est restée fermée en raison, dit-il, de l’incapacité de l’Etat à payer un employé.
AAP, 8 septembre 2012

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |