Nouvelles du 23 aout 2012 »

 Nouvelles du 23 aout 2012

23/8/2012

Agence Artibonitienne de Presse

92 A, Route Nationale # 1, Descahos, Gonaïves/Haïti

Tél : 32 32 46 80    

Blog : agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

Email : aapgonaives@ymail.com

 _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Le dossier de l’assassinat de Pétone Narcisse transféré au cabinet d’instruction

 

Gonaïves, 23 Août  2012 –(AAP)- Le dossier de l’assassinat du professeur Pétone Narcisse été transféré ce jeudi au cabinet d’instruction, a appris l’AAP.

 

M. Narcisse a été tué samedi par balles alors qu’il se trouvait dans son commerce, situé au rez-de-chaussée de sa maison.

 

Le commissaire du gouvernement des Gonaïves, Mésac Philogène, a confirmé que le dossier devrait être transféré ce jeudi au parquet.

 

« Le parquet doit transférer le dossier aujourd’hui même au cabinet d’instruction », a assuré Mésac Philogène.

 

Selon le chef du parquet, le nommé James Casséus, serait l’assassin présumé de M. Pétone Narcisse.

 

Mésac Philogène a fait savoir que l’enquête en cours devrait permettre à la police de mettre la main aux collets de toutes les personnes impliquées dans ce crime.

AAP, 23 Août  2012

 

37 prisonniers des Gonaïves transférés à la prison civile de Saint-Marc

Gonaïves, 23 Août  2012 –(AAP)- Les autorités judiciaires des Gonaïves (département de l’Artibonite) ont transféré jeudi trente-sept (37) prisonniers vers la prison civile de Saint-Marc (Bas-Artibonite).

Le commissaire du gouvernement des Gonaïves, Mésac Philogène, a indiqué que les personnes transférées ont été jugées et condamnées lors des dernières assises  criminelles organisées dans la cité de l’Indépendance.

Mésac Philogène a indiqué que d’autres détenus seront également transférés à cause de la tempête tropicale Isaac qui devrait frapper Haïti dans les prochaines heures.

Selon le chef du parquet, les prisonniers délogés en raison du cyclone seront rapatriés aux Gonaïves alors que les condamnés resteront à Saint-Marc pour purger leur peine.

Les prisonniers de droit commun des Gonaïves sont souvent transférés dans les autres centres carcéraux du pays, en raison de l’inexistence d’une prison civile dans la cité de l’indépendance.

La prison des Gonaïves a été détruite en 2004 lors des manifestations populaires contre l’ancien président Jean Bertrand Aristide.

 

Par ailleurs, le commissaire du gouvernement a renouvelé la volonté de la police et la justice de mettre les bandits hors d’état de nuire.

 

Selon Me Philogène,  treize (13) individus ont été arrêté par la police, trois (3) jours après le lancement d’une campagne visant à pacifier la cité de l’indépendance.

 

Ces personnes ont été appréhendées pour vol de motocyclettes, bicyclettes et associations de malfaiteurs.

AAP, 23 Août 2012

 

 

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |