Nouvelles du 12 aout 2012, »

 Nouvelles du 12 aout 2012,

13/8/2012

 

 

 

 

Une commission interministérielle maintient l’interdiction de la vente et la consommation du SALAMI dominicain jusqu’à nouvel ordre, selon le Ministère du Commerce

 

Gonaïves, 12 Août 2012-(AAP)- Le Directeur Général du Ministère du Commerce et de l’Industrie, Luc Espéca, a informé dimanche que des mesures concertées entre les différentes instances de l’Etat seront adoptées pour stopper la vente des produits importés jugés impropres à la consommation.

En ce sens, a-t-il fait savoir, la commission interministérielle chargée de contrôler les produits alimentaires en Haïti s’est réunie à Port-au-Prince sur la poursuite de l’action entreprise.

Cette commission est composée de représentants des ministères du Commerce, de la Justice, de l’Agriculture, Santé publique et des Finances.

Selon M. Espéca, la commission a décidé de maintenir jusqu’à nouvel ordre la décision d’interdire la vente et la consommation du Salami sur toute l’étendue du territoire.

Luc Espéca a fait savoir que l’ordre formel également est passé aux ASECS et CASECs des sections communales d’appliquer cette mesure interdisant la commercialisation et la consommation du Salami dominicain.

Des brigades conjointes d’inspection seront mises en place dans le cadre des actions planifiées par ladite commission, a indiqué Luc Espéca, ajoutant que des études sont en cours sur des produits saisis dans des supermarchés de la capitale pour confirmer ou infirmer la présence des germes de contamination dénoncée par un laboratoire de la république dominicaine.

M. Espéca a informé que tous les produits dominicains ainsi que certains produits nationaux dont les eaux traitées et arachides seront systématiquement et régulièrement contrôlées pour s’assurer qu’ils ne représentent pas un danger pour la santé de la population.

Le directeur général du Ministère du commerce s’exprimait aux Gonaïves en marge d’une rencontre avec des entrepreneurs de l’Artibonite en vue de promouvoir le projet de création d’emplois du gouvernement.

Luc Espéca déclare compter sur la culture des fruits et légumes, et la commercialisation des produits artisanaux et textiles pour créer d’emplois stables dans le pays.

Il annonce la création d’un fonds d’assistance pour le développement des petites et moyennes entreprises.
AAP, 12 Août 2012

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |