Nouvelles du 30 mai 2012 »

 Nouvelles du 30 mai 2012

31/5/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves, Haïti

Tél : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

 

La société civile des Gonaïves attribue la corruption à la faiblesse des institutions chargées de contrôler ce fléau

Gonaïves, 30 mai  2012-(AAP)- Un conseilleur d’honneur de la Société civile des Gonaïves (département de l’Artibonite), Me Marc Antoine Sainvil, a attribué mercredi la corruption au sein de l’administration publique haïtienne au fait que les institutions chargées de contrôler ce fléau ne font  pas leur travail.

 
Dans un rapport rendu public la semaine écoulée, le département d’Etat des  États-Unis a révélé que la corruption est « grave et chronique » et « s’étend à toutes les branches du pouvoir ».

Me Marc Antoine Sainvil a pointé du doigt la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) et l’Unité Central de Renseignements Financiers (UCREF) qui, dit-il, ont raté leur mission.

 Selon Me Sainvil, le travail des institutions comme l’ULCC et l’UCREF ne sera jamais efficace aussi longtemps qu’elles se placent sous la tutelle du Ministère des Finances.

Le conseilleur d’honneur de la société civile des Gonaïves dit également souhaiter que les commissions anti-corruption du sénat et de la chambre des députés jouent leur rôle dans ce dossier.

Selon Me Sainvil, l’Etat haïtien a déjà fait toutes les mises en place en matière de lutte contre la corruption, mais les gouvernements refusent de mettre ces mesures en application.

Pour sa part, le responsable d’une organisation sociopolitique dénommée « Les Indépendants », Roobens Bordenave, a indiqué que le rapport du département d’Etat traduit la réalité en Haïti.

Roobens Bordenave a fait savoir que la corruption se trouve dans tous les compartiments de l’administration publique.

Le responsable de « Les Indépendants » estime que seule l’application effective des lois peut mettre un terme à la corruption en Haïti.

AAP, 30 mai 2012

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |