Nouvelles du 24 mai 2012 »

 Nouvelles du 24 mai 2012

24/5/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves, Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail :aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com
________________________________________________

Le litige se confirme à la marie des Gonaïves

Gonaïves, 24 mai 2012 –(AAP)- Le bras de fer entre le président de la commission communale des Gonaïves (département de l’Artibonite), Jean Osner Amisial, et les autres membres du cartel se confirme de plus en plus.

Dans une entrevue accordée à des journalistes, l’un des assesseurs, Mondésir Sixto, a confirmé la détérioration des relations à la mairie des Gonaïves, moins de 6 mois après l’installation dudit cartel.

Mondésir Sixto a fait savoir que l’administration communale est dirigée comme une entreprise privée.

Selon M. Sixto, le maire principal lui aurait demandé de ne plus mettre les pieds dans son bureau.

M. Sixto qui déplore le comportement de M. Amisial se dit disposé à dialoguer  avec  ce dernier pour  trouver une issue à cette crise.

Selon lui, la commune ne pourra pas prendre la voie du développement s’il n’y a pas d’harmonie entre ses dirigeants.

Le nouveau cartel a été installé le 23 décembre 2011.

Jean Osner Amisial, proche du pouvoir,  Sixto Mondésir  (Mouvement Chrétien pour une nouvelle Haïti (MOCHRENAH) et Luc Dessalines du Comité de Support à la Ville des Gonaïves (COSUVIGO) ont remplacé à ce poste Saint-Justin Pierrélus, le seul membre en exercice du  cartel précédant. Le maire principal Joachim Stephen Moïse dit Topa est décédé alors que l’autre maire, Jean François Adolphe, a abandonné ses fonctions. AAP, 24 mai 2012

Le député de la première circonscription des Gonaïves signe samedi ses deux derniers ouvrages

Gonaïves, 24 mai 2012 – (AAP)- Le député de la première circonscription des Gonaïves (département de l’Artibonite), Sadrac Dieudonné, annonce pour le samedi 26 mai la vente signature de ses deux derniers ouvrages : «Haïti, deux siècles de constitutions et de politique perverse » et «Le projet gonaïvien, un modèle stratégique exportable pour la renaissance d’Haïti».

Selon Sadrac Dieudonné, «Haïti, deux siècles de constitutions et de politique perverse » présente la politique intérieure du pays de 1804 à 2004.

Dans cet ouvrage, M. Dieudonné passe en revue les 22 constitutions de la République d’Haïti depuis sa création. Il étudie également le comportement des différents chefs d’Etat à la lumière de chaque constitution.

Cet ouvrage traite également de l’origine  des partis politiques notamment les partis national et libéral.

Le député des Gonaïves dénonce les anomalies du système politique émaillé, dit-il, de bizarreries,  luttes fratricides,  querelles, coup bas, manipulations et conflits.

Sadrac Dieudonné dit souhaiter que cette mauvaise façon de faire de la politique soit mise de coté pour faire place à une politique plus rationnelle, moderne et scientifique.

Pour sa part, «Le projet gonaivien, un modèle stratégique exportable pour la renaissance d’Haïti» présente les potentialités artistiques, touristiques ainsi que les richesses de la cité de l’indépendance.

Cet ouvrage est un plaidoyer en faveur de la décentralisation effective du pays et contre la « république budgétivore et monotone de Port-au-Prince ».

«Dans cet livre, nous plaidons également en faveur du développement des départements, des communes et des sections communales, à travers une politique endogène et en fonctions de leurs ressources, potentialités et  richesses », a déclaré le député des Gonaïves.
AAP, 24 mai 2012

MINUSTAH/Viol : le cabinet Dieujuste revient à la charge et réclame le versement de la réparation en faveur de Roody Jean

Gonaïves, 24 mai 2012 – (AAP)- Le Cabinet Dieujuste et Associés a exprimé jeudi ses inquiétudes face à la lenteur enregistrée dans le dossier de réparation de Roody Jean, un adolescent de 14 ans,  violé par des soldats pakistanais de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Deux soldats pakistanais cantonnés aux Gonaïves ont reconnu avoir commis un viol collectif sur Roody Jean, un aliéné mental. Ces soldats ont été jugés en catimini par une cour martiale formée de hauts gradés de l’armée pakistanaise en poste en Haïti. Les soldats auraient été renvoyés de l’armée de leur pays après avoir été condamné à une peine d’emprisonnement.

Dans une interview à l’AAP, le principal responsable du Cabinet, Me Arsène Dieujuste,  a renouvelé sa confiance à la justice ainsi qu’aux hommes et femmes qui représentent le monde.

Arsène Dieujuste a déclaré avoir remis les dossiers aux conseillers juridiques de la MINUSTHA qui lui ont promis de les acheminer au siège des Nations-Unies à New-York (Etats-Unis).

Rappelant que de nombreux jeunes avaient récemment manifesté pour réclamer des réparations en faveur de Roody Jean, le responsable du Cabinet Dieujuste et Associés dit espérer que les responsables onusiens prennent leur responsabilité dans ce dossier.

Pour sa part, Me Kénaz Jean-Baptiste déclare souhaiter que les responsables onusiens mettent à la disposition de la partie défenderesse le verdict prononcé par la cour martiale contre les soldats  pakistanais impliqués dans le viol collectif contre Roody Jean.

Me Jean-Baptiste réclame également que la réparation soit versée dans un bref délai à la famille de la victime.
Les responsables du cabinet Dieujuste et associés se proposent d’écrire aux commissions de justice du Senat et de la Chambre des députés pour solliciter leur soutien dans le cadre de cette affaire.

Par ailleurs, le cabinet Dieujuste et Associés informe que Roody  Jean souffrirait de fièvre et de malaise par intermittence.

Arsène Dieujuste dit craindre que le mineur ne soit infecté.
AAP, 24 mai 2012








Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |