Nouvelles du 19 mai 2012 »

 Nouvelles du 19 mai 2012

19/5/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves, Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail :aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com
___________________________________________________________________

La mairie des Gonaïves un baril de poudre que la moindre étincelle peut faire sauter

Gonaïves, 19 mai 2012 –(AAP)- Six (6) mois seulement après leur installation, les conseillers municipaux des Gonaïves (département de l’Artibonite) sont déjà à couteaux tirés, a appris l’AAP.

Les nouveaux maires ont été installés le vendredi 23 décembre 2011, alors que le Gouvernement avait annoncé la prolongation du mandat des cartels municipaux jusqu’à la tenue des prochaines élections.

Jean Osner Amisial, proche du pouvoir,  Sixto Mondésir  (Mouvement Chrétien pour une nouvelle Haïti (MOCHRENAH) et Luc Dessalines du Comité de Support à la Ville des Gonaïves (COSUVIGO) ont remplacé à ce poste Saint-Justin Pierrélus, le seul membre en exercice du  cartel précédant. Le maire principal Joachim Stephen Moïse dit Topa est décédé alors que l’autre maire, Jean François Adolphe, a abandonné ses fonctions.

Une source proche de la mairie des Gonaïves a indiqué à l’AAP que depuis quelques mois le torchon brûle entre les membres de la commission communale. 

« Il n’y a pas plus d’entente entre les maires. Une seule personne décide de tout, sans tenir compte des autres membres du cartel» a indiqué la source. Ce qui pourrait provoquer la démission  d’au moins  un des assesseurs. 

Selon la source,  la corruption et le mensonge règnent en maitre à la mairie des Gonaïves.  Un montant de 600.000 mille gourdes débloquées par le pouvoir central pour financer les bandes de « rara » se serait volatilisé, a-t-on appris.

Pour faire de l’argent, indique la source, certains responsables n’hésitent pas à créer des projets fictifs. Cette situation serait à l’origine de coup gueule entre les maires.

On peut s’attendre à une vague de protestation des employés de la mairie qui ne perçoivent pas leurs salaires depuis plusieurs mois.  Parmi ces employés figureraient les maires assesseurs.

De leur coté, les inspecteurs du marché  communal n’ont pas reçu de salaires depuis 10 mois, a conclut la source. 
AAP, 19 mai 2012






Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |