Nouvelles du 18 mai 2012 »

 Nouvelles du 18 mai 2012

18/5/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves, Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail :aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com
___________________________________________________________________

Gonaïves commémore modestement  le 209ème anniversaire de la création du bicolore

Gonaïves, 18 mai 2012 –(AAP)- Les autorités municipales des Gonaïves (département de l’Artibonite) et différentes organisations socioculturelles de la ville ont organisé vendredi quelques activités pour commémorer le 209ème anniversaire de création du drapeau haïtien.

Une messe d’action de grâce a été célébrée à la cathédrale du souvenir des Gonaïves. 

Le président de la commission communale, Jean Wesner Amisial, assisté par les assesseurs, Mondésir Sixto et Serge Dessalines, a déposé une gerbe de fleurs au pied de la statue du père fondateur de la Patrie, Jean-Jacques Dessalines, sur la place d’armes.

La gerbe de fleurs a été transportée par un cabrouet (kabwa). La place d’armes était sale et non décorée. La statue de Jean-Jacques Dessalines n’était pas non plus réaménagée pour la circonstance, a constaté un reporter de l’AAP.

Interrogé en marge de la cérémonie, Jean Wesner Amisial, a plaidé en faveur de l’union de tous les haïtiens pour parvenir au développement économique et social du pays.

Jean Wesner Amisial a indiqué que la ville des Gonaïves, cité de l’indépendance, est fière de commémorer l’anniversaire de la création du bicolore (bleu et rouge), symbole de notre liberté et de notre dignité de peuple. 

Pour sa part, le maire assesseur, Mondésir Sixto, dit constater avec beaucoup d’amertumes que cette fête  nationale  continue de perdre sa valeur historique et culturelle.

Mondésir Sixto a déclaré que ces derniers jours la fête du 18 mai ne représente pas grand-chose aux yeux des habitants de la ville.

« Les pères fondateurs de la République n’ont pas combattu les forces coloniales pour aboutir à cette triste réalité », a lancé M. Sixto, ajoutant que l’actuelle administration communale travaille en vue de rehausser l’éclat de cette fête.

Le maire-adjoint des Gonaïves a fait savoir que ce travail ne peut pas se faire dans la division et l’incompréhension. Mondésir Sixto appelle à la collaboration de toutes les forces vives de la cité de l’indépendance pour redonner à la fête du drapeau toute son ampleur.

Plusieurs organisations socioculturelles dont la Brigade Chrétienne (Eglise Protestante), les jeunes salésiens (Catholique) et le Groupe d’Appui à la Décentralisation et au Développement Économique d’Haïti (GADEH) ont organisé des parades dans les rues de la ville.

Des responsables d’organisations ont déclaré à l’AAP n’avoir reçu aucune subvention de la part de la mairie des Gonaïves, malgré les démarches effectuées en ce sens.

Ils déclarent également avoir adressé des lettres aux bureaux de la délégation, du député des Gonaïves et des sénateurs du département. Aucune suite n’a été donnée à ces correspondances, ont-ils déploré.

Plusieurs établissements scolaires de la ville ont participé à titre personnel aux activités commémorant le 209ème anniversaire de la création du drapeau. A Pont-Gaudin (entrée sud de la ville), une parade a également été organisée par des brigadiers de Scouts d’Haïti. 
AAP, 18 mai 2012

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |