Nouvelles du 28 avril 2012 »

 Nouvelles du 28 avril 2012

28/4/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves, Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail :aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com
___________________________________________________________________
 
Un porte-parole des paysans de la Croix-Périsse souhaite la modernisation de l’agriculture haïtienne

Gonaïves, 28 avril 2012 –(AAP)- Le porte-parole de l’organisation des ouvriers travailleurs de la Croix-Périsse (17 kms au sud des Gonaïves), John Assagné, a plaidé samedi en faveur de la modernisation de l’agriculture haïtienne en vue de l’augmentation de la Production Nationale.

Dans une interview à l’AAP, John Assagné a déploré qu’au  21ème siècle, les paysans de la première section communale de l’Estère continuent de cultiver leur terre à l’aide des outils de base, houes et machettes.

Selon lui, la modernisation de l’agriculture permettra également de pallier  l’insuffisance alimentaire dans le pays. Et, les agriculteurs seront en mesure d’exporter leur produit  à l’étranger, a-t-il souligné. 

La pistache, le maïs, le sorgho (petit-mil) et les haricots sont les principales productions des habitants de la Croix-Périsse. Ils cultivent également les légumes et les melons. L’agriculture de la zone dépend en grande partie de la pluie.

Par ailleurs, John Assagné dit souhaiter qu’une laiterie soit installée dans la 1ère section communale de l’Estère où les paysans pratiquent l’élevage. Le gouvernement de la République a déjà installé quinze  (15) laiteries à travers le pays.

Le porte-parole des ouvriers travailleurs de la Croix-Périsse dénonce également la  coupe abusive des bois dans la section communale. Cette pratique, dit-il, contribue énormément à la dégradation de l’environnement de la région.

D’un autre côté, John Assagné a fait savoir qu’il sera très difficile pour les paysans de la première section communale de vaquer normalement à leurs activités pendant la saison pluvieuse en raison du mauvais état des routes.

Il lance un appel aux responsables des Travaux Publics, Transports et Communication (TPTC) pour qu’ils interviennent dans les sections communales en vue de la réparation des routes en terre battue qui constitue un véritable casse-tête pour les paysans en période de pluie.
AAP, 28 avril 2012

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |