Nouvelles du 24 avril 2012 »

 Nouvelles du 24 avril 2012

24/4/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)
92 A, Route Nationale #1, descahos, Gonaïves, Haïti
Tél : 3232-4680
E-mail :aapgonaives@ymail.com
Blog: agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com
______________________________________________________________________________________________

Le directeur médical de l’Hôpital la Providence des Gonaïves apporte des précisions suite aux rumeurs faisant état de la révocation des contractuels du CTC

Gonaïves, 24 avril 2012 –(AAP)- Le Directeur Médical de l’Hôpital la Providence des Gonaïves (département de l’Artibonite), Robert Honoré, a démenti mercredi les accusations selon lesquelles il serait impliqué dans le dossier de renvoi des contractuels travaillant au Centre de Traitement du Choléra (CTC).

Des employés du CTC ont observé un arrêt de travail pour protester contre une décision des responsables de l’hôpital de les renvoyer. Les protestataires ont réclamé la démission du directeur médical, Robert Honoré, qu’ils accusent de procéder à une vague de révocation au sein de l’institution.

Dans une interview à l’AAP, Dr. Honoré a indiqué que suite au départ du pays de l’organisation Médecin Sans Frontières (MSF), les employés du CTC avaient signé un contrat direct avec la Direction Départementale de la Santé Publique et de la Population (DDSPP) et le Fonds d’Assistance Economique et Social (FAES) qui s’occupent de la poursuite du programme.

Le directeur de l’hôpital joue un rôle de superviseur et n’intervient que pour s’assurer que le Centre dispose de tous les matériels et  médicaments nécessaires à son bon fonctionnement, a-t-il souligné. 

Robert Honoré a fait savoir qu’il s’opposerait à toute décision de la DDSPP ou du FAES qui viserait à renvoyer ces personnes qui ont une certaine expérience dans le domaine pour les remplacer par des gens totalement novices. Il reconnait que les employés n’ont perçu aucun salaire depuis deux (2) mois.

Par ailleurs, le directeur médical de l’hôpital s’est félicité des progrès réalisés dans le plus grand centre hospitalier du département en matière notamment  de ressources humaines.

Selon M. Honoré, à son arrivée en juillet 2011, l’hôpital se trouvait  dans un état record d’insalubrité et disposait de neuf (9) médecins de service et 60 infirmiers et infirmières.

Pendant quelques mois, a-t-il rappelé, des travaux d’assainissement ont été réalisés, d’autres médecins sont recrutés et les services pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq (5) sont gratuits.
AAP, 24 avril 2012

Le commissaire du gouvernement des Gonaïves donne la garantie que justice sera faite dans le dossier  de la nommée Judith Jacques

Gonaïves, 24 avril 2012 –(AAP)- Le commissaire du gouvernement près le tribunal civil des Gonaïves, Me Mésac Philogène, a donné mercredi la garantie que justice sera faite dans le dossier de la nommée  Judith Jacques, victime de voies de fait de la part de son collègue de travail, Pétrice Justin.  

Dans une interview à l’AAP, Me Philogène a indiqué que l’affaire sera transférée au cabinet d’instruction pour les suites légales.

La responsable du Centre de Promotion et de Défense des Droits de la Femme (CPDDF), Kénaz Jean-Baptiste, procès verbal à l’appui, a dénoncé la libération de Pétrice Justin.

Me Jean-Baptiste a accusé des responsables politiques  et  de la justice de la ville d’avoir exercé des pressions sur le juge de paix du tribunal de la section nord des Gonaïves, Louidor Louima, pour libérer le prévenu. Elle a nommément cité le commissaire du gouvernement d’avoir ordonné cette libération qualifiée d’illégale et d’arbitraire.

Le commissaire du gouvernement qui avait rejeté samedi  d’un revers de main cette accusation, déclare maintenir sa position. Il a également donné la garantie que le dossier suivra son cours normal.
AAP, 24 avril 2012

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |