Nouvelles du 30 janvier 2012 »

 Nouvelles du 30 janvier 2012

30/1/2012

MINUSTAH/Viol : l’adolescent victime de viol des Soldats Pakistanais a été enlevé pour être  assassiné, a déclaré le responsable local de l’institut du bien être social

Gonaïves, 30 janvier 2012 –(AAP)-  Le responsable local de l’institut  du bien être social, Cinedais Jean, a indiqué lundi que le jeune adolescent, Roody Jean, un handicapé mental, violé par les Soldats Pakistanais de la Mission des Nations-Unis pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), a été transféré à Port-au-Prince.

M. Cinedais Jean a expliqué cette décision par le fait que l’institut estime que la vie de l’adolescent serait en danger, suite aux dénonciations qu’il a faites.

Le responsable de l’institut a expliqué que le jeune Roody a été enlevé  non dans le but de brouiller les pistes, mais pour être assassiné.

« Roody Jean a eu la vie sauve en raison du fait que le nommé Abdul qui était chargé de commettre le crime n’avait pas bien saisi le consigne des violeurs», a déclaré Cinedais Jean, affirmant que Roody  a été abusé sexuellement par les Soldats pakistanais.

Le responsable de l’Institut du bien être social a fait savoir que, selon l’enquête en cours,  d’autres jeunes adolescents, pour la plupart des enfants de rue, auraient été violés par les soldats onusiens.

AAP, 30 janvier 2012

Nouvel arrêt de travail des employés du service de la voirie : l’un des maire-adjoints appelle à la compréhension des grévistes

Gonaïves, 30 janvier 2012 –(AAP)- Les employés du service de la voirie des Gonaïves (180kms au nord de Port-au-Prince) ont observé lundi un nouvel arrêt de travail pour réclamer le paiement de six (6) mois d’arriérés de salaires.

Les employés du service de la voirie conditionnent leur retour dans les rues de la ville au paiement intégral de leur salaire par la municipalité.

En réaction à ce mouvement, le maire adjoint des Gonaïves, Mondésir Sixto, a reconnu le droit aux employés de réclamer leurs salaires.

Toutefois, M. Sixto a fait savoir que les employés auraient dû attendre l’échéance de 15 jours donnés aux responsables municipaux avant de recommencer leur mouvement.

Soulignant que le conseil municipal est de bonne foi, Mondésir Sixto, a attribué le retard enregistré dans le paiement des salaires au fait que jusqu'à date, le conseiller principal, Jean Osner, ne dispose pas encore de son droit de signature sur les comptes bancaires de l’administration communale.

Il se propose de s’asseoir avec les employés grévistes en vue de trouver une issue à cette crise qui, dit-il, a trop duré.

Par ailleurs, Mondesir Sixto a informé que le conseil a décidé de mettre tous les employés de la mairie en disponibilité sans solde.

M. Sixto explique cette décision par la nécessité de régulariser tous les employés de l’institution.

Selon lui, 261 personnes sont enregistrées à la mairie, alors que dans la pratique, seule une soixantaine travaille régulièrement.

« Cela représente une lourde responsabilité pour l’administration communale », a lancé M. Sixto.

 AAP, 30 janvier 2012

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |