Nouvelles du vendredi 27 janvier 2012 »

 Nouvelles du vendredi 27 janvier 2012

27/1/2012

Agence Artibonitienne de Presse (AAP)

92 A, Route Nationale #1, descahos Gonaïves, Haiti

Te : 3232-4680

E-mail :aapgonaives@ymail.com

Blog : agenceartibonitiennedepresse.bloguez.com

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

MINUSTAH : Une victime de viol des soldats pakistanais  répond aux questions du commissaire du gouvernement des Gonaïves

 

Gonaïves, 27 janvier 2012 –(AAP)- Le responsable du barreau des Gonaïves, Me  Néhémie Joseph, a déclaré souhaiter vendredi que l’enquête ouverte par la justice de la ville autour des dossiers de viol sur mineurs perpétré par des soldats de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTHA) aboutira à un procès équitable.

Des membres du contingent pakistanais de la MINUSTAH auraient violés au moins deux mineurs de sexes masculins.

L’une des victimes s’est présentée ce matin au parquet des Gonaïves dans le cadre de cette enquête.

Me Néhémie  Joseph a indiqué que le Bureau d’Assistance Légale (BAL) a mis à la disposition des familles incriminées des avocats pour les assister dans les différentes phases de l’enquête.

Le responsable du barreau des Gonaïves  a dénoncé le fait que, selon lui, depuis des années des jeunes garçons de moins de 18 ans, sans défense, continuent à être la proie des soldats de la MINUSTAH.

« Ces actions portent atteinte à l’intégrité physique et morale des victimes », a déclaré l’avocat qui dit souhaiter que justice soit faite et que les victimes soient réparées conformément á la loi.

Il a également dénoncé le laxisme des autorités haïtiennes qui, dit-il, n’ont rien fait pour accompagner les victimes de viol des soldats onusiens.

Une source proche de la MINUSTHA aux Gonaïves a indiqué à l’AAP que des mesures  conservatoires auraient déjà été adoptées contre les présumés auteurs de ces actes.

Pour sa part, le commissaire du gouvernement prés le tribunal civil des Gonaïves, Me Messac Philogene, a déclaré qu’une fois informer de la situation, il a personnellement alerté les responsables de la MINUSTAH qui, a-t-il déclaré, ont  pris le dossier à cœur.

Me Philogene a également souligné le rôle combien important joué par la responsable locale de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC), Youdeline Chérizard Joseph et la Brigade pour Enfants dans la mise en place du dossier.

Il a promis que tout sera fait par les autorités judiciaires pour que les enfants victimes obtiennent  justice et réparation.

« Les soldats onusiens sont en Haïti pour nous aider, certes, mais nous ne pouvons pas tolérer qu’ils commettent des actions qui révoltent la nation », a fait savoir le commissaire.

Par ailleurs, le commissaire a déploré le fait que l’une des victimes aurait été enlevée par des individus à la solde des soldats pakistanais en vue de tenter de brouiller les pistes.

Deux des personnes impliquées dans l’enlèvement de l’enfant ont été arrêtées par la police, a informé le commissaire.

AAP, 27 janvier 2012

Le peuple cubain se prépare à fêter le 159ème anniversaire de naissance de leur héros national

Gonaïves, 27 janvier 2012-AAP- Le peuple cubain se prépare à rendre hommage samedi à leur héros national, José Julián Martí y Pérez, plus connu sous le nom de José Marti.

Ce  philosophe, poète, homme politique, journaliste et penseur cubain a pris naissance à la Havane le 28 janvier 1853. 

Il a fondé le 10 avril 1892 le « Parti Révolutionnaire Cubain » qui, d’après l’historien cubain Ramón de Armas, a été  « le premier parti politique né sans fins électorales ».

« Ce parti avait pour mission d´organiser et de mener une guerre d´indépendance, faisant une révolution populaire et essayer d´atteindre l´objectif stratégique majeur: la non-dépendance économique et culturel des peuples d´Amérique ».

Selon Carmen Maury Toledo de l’Ambassade de Cuba en Haïti, « ce parti, dont l´organe de diffusion a été le journal Patria, résume des années de travail acharné de José  Martí qui a fait des discours passionnés notamment  à Tampa et Key-West (Floride). »

José Marti, par sa véhémence et son discours profondément engagé, a joué un rôle important dans l’indépendance de la République Cubaine.

« Le Parti Révolutionnaire Cubain, en plus de son rôle transcendantal, serait un outil utile dans la construction politique et idéologique d´une République réelle  avec tous et pour le bien de tous » a expliqué Carmen M. Toledo dans son texte « Martí: creuset de l´unité cubaine ».

« Avec véhémence et conviction, Martí a  parlé avec d´importantes figures historiques de l´Amérique latine et ailleurs revendiquant  la valeur et la justesse de la guerre nécessaire des Cubains » poursuit le texte.

Par ailleurs, de concert avec Anténor Firmin (un intellectuel haïtien), José Marti a travaillé « sur le projet de la Conférence des Antilles, une aspiration de l´unité latino-américaine, désormais largement compensée par la fondation de la CELAC ».

AAP, 27 janvier 2012

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |