Nouvelles du lundi 23 janvier 2012 »

 Nouvelles du lundi 23 janvier 2012

23/1/2012

 

L’importation et la commercialisation des engrais seront accordées au secteur privé des affaires, selon le ministre de l’Agriculture

Gonaïves, 23 janvier 2012 –(AAP)- Le Ministre de l’Agriculture, l’agronome Hébert Docteur,  a annoncé le week-end écoulé que l’importation et la commercialisation des engrais seront accordées au secteur privé des affaires.

Le Ministre réagissait aux informations selon lesquelles l’engrais promis gratuitement par le président de la République aurait été très mal distribué dans la vallée de l’Artibonite.

« Je m’attendais pas à ce que cette distribution causerait de problèmes », a lancé le Ministre qui reconnait que les 100.000  sacs d’engrais étaient loin d’être suffisants, compte tenu de la demande des paysans.

Le titulaire du ministère de l’agriculture a informé que son administration entend se décharger définitivement de la commercialisation de l’engrais.

« Il n’est pas normal que le ministère se soit impliqué dans la vente des engrais » a déclaré le Ministre, ajoutant que la subvention de l’Etat passera de 80% à 33%.

Ainsi, espère-t-il, il y aura de l’engrais en quantité sur le marché.

 AAP, 24 janvier 2012

Vers la création en Haïti d’une banque agricole

Gonaïves, 23 janvier 2012 –(AAP)- Le Ministre haïtien de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement Rural (MARNDR), l’agronome Hébert Docteur, a annoncé la création d’une banque de crédit agricole dans le pays.

 « Avec cette banque, les planteurs pourront se procurer plus facilement de semences et de matériels nécessaires », a déclaré le Ministre de l’Agriculture, ajoutant qu’un programme d’assurance sera également mis en place au profit de ces planteurs qui, trop souvent, sont victimes des intempéries et des cyclones.

Ce projet, cher au chef de l’Etat, Joseph Michel Martelly, sera réalisé, dit-il, grâce au concours de la coopération canadienne.

Le Ministre  a souligné que dans le cadre dudit projet  qui sera avalisé par la Banque Centrale, les banques privées auront une assurance et n’auront plus de problèmes pour accorder aux planteurs des crédits à des taux préférentiels.

« Cette aide permettra aux planteurs de mieux se construire et de répondre aux exigences de leur famille », a encore déclaré le Ministre.

AAP, 24 janvier 2012

 

 

Le Ministre de l’Agriculture visite une ferme agricole à Savane-Désolée (Gonaïves)

Gonaïves, 23 janvier 2012 –(AAP)- Le Ministre haïtien de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement Rural (MARNDR), l'agronome Hébert Docteur,  accompagné de plusieurs cadres dudit ministère, a visité le week-end écoulé une ferme agricole à Savane-Désolée (entrée nord des Gonaïves).

Cette ferme est financée par l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) américaine, Hands Together (mains-unis), représentée aux Gonaïves par le révérend père, Gérard Dormeville.

Interrogé par des journalistes en marge de cette visite, le ministre s’est dit étonné des potentialités de la savane désolée à produire.

Hebert Docteur a indiqué que ce projet est un modèle de tout ce qu’on peut réaliser dans les zones où l’on ne dispose pas de canaux d’irrigation.

« A partir de ce modèle, nous pouvons changer les façons de cultiver dans le pays », a lancé le Ministre de l’Agriculture qui se propose de reproduire ledit modèle à travers tout le pays.

Le Ministre a estimé qu’avec ce projet le père Gérard Dormeville a grandement contribué au changement des conditions de vie des habitants de la zone.

Il se propose de travailler avec le père Dormeville en vue d’élargir le projet qui, selon lui, constitue une source d’inspiration.

D’un autre coté, le Ministre s’est félicité des travaux entrepris pour protéger les bassins versants de la ville des Gonaïves et des zones avoisinantes.

Par ailleurs,  l'agronome Hébert Docteur  annonce qu’il débutera la semaine prochaine une série de visites  de terrain dans plusieurs pays de l’Amérique Latine notamment Salvador et Costa-Rica en vue de trouver, dit-il, l’assistance de ces pays dans le domaine de la formation des agronomes et des techniciens agricoles.

Il a également annoncé la réouverture des écoles moyennes d’agriculture et de vétérinaires à travers le pays. Des séances de formations continuent  seront organisées à l’intention des agronomes, des techniciens ainsi que des planteurs, a-t-il encore fait savoir.

Pour sa part, le responsable local de l’organisation Hands Together, le père Gérard Dormeville a indiqué que le projet a débuté dans les années 2000 avec le forage de quatre (4) puits et la construction d’une citerne.

Selon le prêtre, Savane-Désolée peut produire beaucoup de denrées, mais le seul problème, est que les terres auraient appartenues à des grands propriétaires ; pour ces raisons et autres, personne n’oserait y mettre les pieds.

« Quand nous sommes arrivés, nous avons décidé d’aller au delà des problèmes politiques et fonciers. Et nous avons pris l’initiative de créer la ferme, a souligné Père  Gérard Dormeville.

Selon lui, deux groupes de personnes travaillent sur cette ferme, le premier travaille comme salarié et le second passe un contrat moyennant le remboursement de 20% au projet.

Par ailleurs, le prêtre catholique a fait savoir que si tout le monde accepte de mettre la main à la pâte, on peut facilement gérer le problème de l’insécurité alimentaire dans le pays.

Père Dormeville a enfin annoncé la création d’une école d’agronomie pour permettre aux jeunes d’être plus proches de la terre et des paysans.

AAP, 23 janvier 2012

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |