Nouvelles du mercredi 11 janvier 2012 »

 Nouvelles du mercredi 11 janvier 2012

11/1/2012

43 prisonniers de droit commun transférés à Saint-Marc

Gonaïves, 11 janvier 2012 –(AAP)- Quarante-trois (43) prisonniers ont été transférés mercredi de la prison des Gonaïves à la prison civile de Saint-Marc (Bas-Artibonite).

Le substitut commissaire du gouvernement des Gonaïves, Me Ariol Cinéus, a expliqué cette mesure par le fait que ces prisonniers sont très violents et que certains d’entre eux ont tenté de s’évader à plusieurs reprises.

Me Cinéus a conditionné le retour de ces prisonniers dans la cité de l’indépendance à un recours en appel ou en cassation.

Les prisonniers transférés sont condamnés à passer au moins 6 mois derrière les barreaux.

Le député des Gonaïves Sadrac Dieudonné avait récemment réclamé la construction d’une prison civile plus sécuritaire dans la cité de l’indépendance.

Le bâtiment dans lequel est hébergée l’actuelle prison civile des Gonaïves a été construit comme centre de loisirs intellectuels.

La prison civile des Gonaïves a été détruite en 2004  par les membres du front de résistance de Raboteau,  lors de violentes manifestations organisées dans la cité de l’indépendance pour exiger  le départ de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide.

AAP 11 janvier 2012

 

Des avocats stagiaires des Gonaïves menacent de paralyser les activités à la faculté de droit pour réclamer leur licence de fonctionnement

Gonaïves, 11 janvier 2012 –(AAP)- Des avocats stagiaires du barreau des Gonaïves (180 kms au nord de Port-au-Prince) ont  menacé mercredi de bloquer les activités au sein de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques des Gonaïves (FDSEG) -Annexe de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH)-  pour réclamer leur licence de fonctionnement.

Ces avocats stagiaires ont dénoncé les responsables de la Faculté de Droit des Gonaïves qui, disent-ils, auraient refusé de signer les licences.

Faisant savoir qu’ils ont bouclé depuis plusieurs années leur période de stage, ces stagiaires ont demandé aux dirigeants de la faculté de signer immédiatement leur licence pour qu’ils puissent fonctionner comme des hommes de loi à part  entière.

Interrogés à ce sujet, les responsables de la Faculté de Droit ont reconnu le droit à tous les  étudiants finissants qui ont soutenu leur mémoire de réclamer leur  licence, si tous les documents  réclamés par l’administration ont été déposés.

L’un des responsables de la Faculté, Daniel Dupiton,  a fait savoir que tout  sera mise en œuvre pour satisfaire les revendications des avocats  stagiaires.

Il s’est  proposé de rencontrer notamment les membres du secrétariat général de la faculté pour identifier les raisons pour lesquelles les étudiants n’ont pas encore obtenu leur licence.

Daniel Dupiton en a profité pour annoncer que des mesures  disciplinaires seront adoptées contre au moins un étudiant qui, dit-il, avait lancé des propos obscènes contre les chefs de département  de la faculté.  

Il a  invité les étudiants finissant à contacter  le décanat et à compléter leurs dossiers s’ils veulent obtenir leur licence.

AAP 11 janvier 2012 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

| Contact author |